4D: des objets imprimés autonomes qui évoluent au contact de l’eau

Modifié le

Nouvelles impressions 4D Matériaux intelligents

Le Temps: la quatrième dimension est désormais comprise dans la nouvelle technologie d’impression d’objets.

Publicité

Alors que la 3D fête ses 30 ans d’existence, la 4D vient révolutionner l’impression d’objets, ouvrant la voie au changement d’organes. Comme pour l’impression 3D, il s’agit de construire une structure couche par couche par l’accumulation des matériaux, tout en leurs donnant la forme désirée. Nouveauté de la 4D, les objets peuvent changer de forme et imiter des processus naturels. Pour preuve, des chercheurs de l’université de Wollongong sont parvenus à imprimer une valve qui s’actionne en réponse à la température de l’eau dans laquelle elle baigne. « Nous avons obtenu une valve autonome, elle n’a pas besoin de recevoir d’instruction. Elle se ferme quand elle détecte de l’eau chaude » explique Marc in het Panhuis, l’un des participants au projet.

De nombreuses nouvelles possibilités

Grâce à cette découverte, de nouvelles valves performantes et autonomes pourraient dans un futur proche être implantées dans le cœur d’individus malades. En Allemagne, les chercheurs du centre laser d’Hanovre développent des implants cochléaires qui seraient en mesure de s’adapter exactement à la forme de l’oreille interne.

Aussi, l’impression 4D pourrait permettre des avancées en matière de construction, de robotique ou d’aérospatiale. En 2013, l’armée américaine a investi 855 milliers de dollars dans des travaux sur l’impression 4D menées par les universités de Harvard, de Pittsburg et de l’Illinois. A terme, la Défense américaine souhaite pouvoir disposer d’armes qui s’assemblent par elles-même, de textiles de camouflage évolutifs ou encore de matériaux auto-réparant.

Publicité

Il est désormais envisageable d’imaginer que bientôt, des appareils électroménagers seront imprimés en 4D et deviendront plus adaptables. Des chaussures et des vêtements seraient également capables de s’adapter à la température pour être plus confortables. Conclusion, les objets seraient dotés d’une nouvelle forme d’intelligence. Comme l’explique Skyler Tibbits, l’impression 4D, « c’est comme de la robotique, mais sans fils ni moteurs ».

Crédit photo principale: Newelly

A voir aussi dans la rubrique Imprimante 3D
Répondre

Laisser un commentaire

Retrouvez également TechGuru gratuitement par mail et sur votre smartphone: