Le démontage de l’Apple Watch Series 2 révèle une plus grosse batterie, et une résistance record à l’immersion

Modifié le

Démontage de l'Apple Watch Series 2

Plus de Lithium-Ion, meilleure étanchéité… La nouvelle Apple Watch est vraiment un bijou de technologie ! Petit tour dans ses entrailles.

Publicité

Voilà déjà deux semaines et quelques qu’Apple a levé le voile lors de sa Keynote de San Francisco sur ses produits phares de l’année 2016. Entre iPhone 7 et 7 Plus, AirPods et autres révolutions mobiles, on a également eu droit à l’officialisation du successeur de l’Apple Watch. Baptisée Apple Watch Series 2, la nouvelle montre connectée de la Pomme embarquait moult composants techniques et d’excellentes notes générales de performances, mais nous ne savions que peu de choses sur deux pans, son autonomie et sa capacité à supporter l’immersion prolongée.

Apple avait même été peu circonspect concernant ces données, et grâce à iFixit, spécialiste américain du démontage d’appareils, nous en savons plus. L’Apple Watch Series 2 serait dotée d’une plus grosse batterie, mais aussi d’une meilleure gestion de l’immersion. Apple a donc fait mouche, une fois de plus.

Dans le détail, c’est assez impressionnant

iFixit est en quelques sortes le cauchemar des grandes marques, même si le site américain ne frappe pas aussi fort là où ça fait mal, comme Evan Blass. Spécialisée dans le démontage d’appareils électroniques haut-de-gamme, iFixit est cette firme et ce site qui proposent aux utilisateurs et consommateurs d’en savoir plus sur les possibilités d’auto-réparation ou même sur les composants des appareils qu’ils utilisent ou veulent acheter. Si comme d’accoutumée Apple a été très peu précis sur la dotation technique des composants de sa Watch Series 2, iFixit nous dit tout, du moins en ce qui concerne son étanchéité et sa batterie.

Publicité

Démontage de l'Apple Watch Series 2

En effet, la première chose qui saute aux yeux en ouvrant le boitier dorsal de la montre est sa batterie plus grosse. En lisant les inscriptions gravées sur celle-ci l’on apprend qu’elle jouirait d’une meilleure batterie, plus grosse, encaissant 273 mAh pour le modèle 38 mm, contre 205 mAh pour la première Apple Watch. C’est un gain conséquent en Lithium-Ion, qui se répercute sur les performances générales mais surtout l’autonomie (quoique très maigre) de la montre connectée. Ce gain va même jusqu’à 36% pour l’Apple Watch Series 2 de 42 mm. En effet, si cette autonomie n’est que faiblement plus améliorée sur la nouvelle montre connectée, cela est dû à la présence de la puce GPS, qui pompe une quantité assez importante de jus pour assurer son fonctionnement continu. De plus, une autre grosse partie de la capacité de la batterie est consommée par l’écran plus lumineux.

Démontage de l'Apple Watch Series 2

La seconde remarque faite en ouvrant le boitier est la présence de la colle en sur-quantité. iFixit la prédit beaucoup plus résistante que celle utilisée sur l’Apple Watch de 2015, et souligne que ce choix a été fait par Apple pour améliorer la résistance à l’eau de sa smartwatch. Pour rappel, Apple prédit une résistance de sa montre jusqu’à 50 mètres de profondeur marine pendant 30 minutes.

A voir aussi dans la rubrique Apple Watch
Répondre

Laisser un commentaire

Retrouvez également TechGuru gratuitement par mail et sur votre smartphone: