Google: c’est bientôt la fin des publicités en Flash, place au HTML5 !

Modifié le

Google veut mettre fin au Flash et le remplacer par le HTML5

Les publicités Flash foutront bientôt le camp de nos pages Web, Google y veillera personnellement comme il vient de l’annoncer !

Publicité

Google pousse un peu plus le format Flash vers le précipice. En dépit de sa mort programmée annoncée pour 2018 par des analystes et son propriétaire, la firme de Mountain View semble vouloir précipiter les choses et annonce une date d’arrêt des publicités en Flash au profit des publicités en HTML5.

Google, un nouveau coup de force ?

Positionné sur le devant de la scène des moteurs de recherche et de l’innovation, tout ce que touche Google devient or ou presque. Après son bref passage sur la marche numéro une des entreprises les plus capitalisées en bourse de la planète, la firme entend donner un coup de pied pour en finir une bonne fois pour toute avec Flash. Ce format qui est presque aussi vieux que le Web est décrié pour sa barbare consommation en ressources matérielles sur nos appareils, mais surtout pour la pléthore de failles de sécurité dont il est porteur et qui ont à de nombreuses reprises été utilisées pour mener des attaques dignes des tours de Kopperfield.

Comme annoncé par un billet de blog, Google par le biais de sa régie publicitaire Adsense, voudrait pousser (obliger… lorsque Google demande quelque chose, c’est en fait un ordre masqué) dans les mois à venir, les sites Web à se passer du format d’Adobe. En effet, à partir du 30 juin 2016, Google n’acceptera plus de nouvelles publicités en Flash, et par conséquent les sites qui en usent. Toutefois, si des publicités et des sites embarquant Flash ont été soumis avant cette date, ils pourront continuer à être affichées, mais là aussi pas pour longtemps, puisque Google affirme avoir l’intention de mettre un terme définitif aux publicités en Flash à compter du 2 janvier 2017.

Si le format HTML5 est lui aussi déjà relativement vieux, il jouit encore d’un taux de pénétration moyen. Outre des sites faits en Responsive Design ou des plateformes de grandes multinationales usant de la norme hypertextuelle du Web, les sites sont encore nombreux à faire usage de Flash, et c’est là que Google voudrait frapper, afin d’accélérer les choses, pour le bien des internautes. Les ralentissements du navigateur, les plantages de nos machines mais surtout les consommations excessives de mémoires vives seraient donc bientôt de l’histoire ancienne. En la matière, Google est à l’origine de pas mal de bouleversements, et dispose d’un catalogue vidéo sur YouTube quasiment ou entièrement sous des formats outre Flash.

Publicité

Crédit photo principale : Flickr – J. Albert Bowden II

A voir aussi dans la rubrique Google
Répondre

Laisser un commentaire

Retrouvez également TechGuru gratuitement par mail et sur votre smartphone: