HP renouvelle ses Spectre X360 et Envy 13

Modifié le

HP Spectre X360

Comme chaque année désormais, HP renouvelle ses ordinateurs portables. En 2016 la marque américaine voit tout en finesse et propose à cet effet deux nouveaux Spectre X360 et Envy 13.

Publicité

Le marché du PC se porte mal, ce n’est pas un scoop. Si les marques ancestrales voient leurs parts de marché fondre au profit des chinois que sont Lenovo ou Acer, certaines n’ont pas encore dit leur dernier mot. Parmi elles, on retrouve bien évidemment le très réputé HP, qui il y a quelques mois pondait l’ordinateur portable le plus fin au monde. Alors en perte de vitesse depuis quelques années, la marque aux deux consonnes a renouvelé il y a peu sa flotte d’ordinateurs portables, en levant le voile sur les nouveaux HP Spectre X360 et Envy 13.

Plus fins, plus légers, plus puissants, plus agréables à regarder, plus élégants et attirants, les nouveaux laptops HP n’ont plus de secret pour nous. S’il fallait conclure le présent billet sur ces deux machines, nous dirions tout simplement qu’elles sont parfaites pour l’usage que vous en ferrez, quel qu’il soit.

HP Spectre X360, le tour du propriétaire s’impose

Voilà la plus intéressante des machines présentées par HP il y a quelques semaines. Au format laptop mais pivotant à 360 degrés tel un convertible, ce faux hybride pave le chemin d’une nouvelle ère de finesse chez HP. En effet, le HP Spectre X360 est fin, très fin. Ce 2-en-1 ne mesure que 13,8 mm d’épaisseur en son point le plus épais. Cette finesse est accompagnée par un poids plume de 1,3 kilo. Cette machine est donc respectivement 13% plus fine et 11% plus légère que le modèle précédent.

HP Spectre X360

Publicité

Avec cette nouvelle machine résolument moderne, HP s’est aussi essayé aux écrans borderless. En effet, ce Spectre X360 bénéficie maintenant d’un affichage bord-à-bord agrandissant la surface totale d’image. Les bords de l’écran sont quasiment inexistants, il propose donc logiquement un châssis d’encore plus petite taille, même si HP n’a pas réellement documenté ce point. Dans l’ensemble tout est réellement fait sur cette machine pour que son propriétaire se sente appartenir à une classe de privilégiés. C’est encore l’impression que renforce les matériaux utilisés pour sa composition, puisque le châssis est fait d’un alliage de métal et de magnésium, ultra-résistant selon le fabricant. Le béquet portant l’écran demeure classique, arborant uniquement le nouveau logo de la marque au dos, et à l’avant le fameux écran sans bords ou presque, qui nous rappelle étrangement le XPS 13 de Dell, lui aussi quasiment sans bords.

Le béquet clavier est la réelle zone d’inspiration du designer de HP, qui s’est surpassé cette année, c’est indéniable. Proposant comme mentionné plus haut un châssis en aluminium + magnésium, le béquet en question loge trois éléments essentiellement, le trackpad (souris) de plus grande taille (encore) et fabriqué en verre cette année, le clavier dont les touches sont plus compactes et apparemment plus courtes (frappe) est lui aussi bord à bord, et au-dessus de la barre des touches de fonction, un grillage très esthétiquement réussi, logeant le système sonore du laptop, ici fabriqué et optimisé par Bang & Olufsen.

HP Spectre X360

Comme dans les précédents modèles, les charnières sont ici pliantes et ont apparemment été renforcées. Oubliez donc vos soucis avec les précédents modèles de Spectre X360, HP semble avoir révisé sa copie. Nous finissons ce petit tour du propriétaire en mentionnant le magnifique écran de cette machine, qui est protégé par une plaque sans doute en verre, qui filtre assez bien la lumière produite par la dalle tactile.

En jetant un rapide coup d’œil aux tranches de l’appareil, on aperçoit deux ports USB Type-C (3.1) accompagnés du bouton volume haut/bas à gauche, la grille de ventilation, un port USB Type-A, la sortie jack 3.5 mm et le bouton de mise sous tension sur la droite.

HP Spectre X360, qu’a-t-il réellement dans le ventre ?

Le plus important pour une machine jouissant d’un certain positionnement tarifaire, c’est bien évidemment ce que celle-ci a comme symphonie de composants. Dans le cas du Spectre X360 de HP, rassurez-vous, vous en aurez pour votre argent. Avec ce nouveau laptop, l’américain lance résolument sa campagne autour des processeurs Intel de dernière génération, les Kaby Lake. Le Spectre X360 est donc animé par Intel Core de 7e génération, soit un i5, soit un i7, selon le modèle que vous choisirez (et en fonction de la profondeur de votre poche).

Le modèle que nous prendrons pour muse est le plus abordable, car ne coûtant que 1049 dollars (et presque autant d’euros). On y retrouve notamment un processeur Intel Core i5 Kaby Lake, accompagné de 8 Go de mémoire vive et 256 Go de SSD alloués au stockage. Plus poussé et plus onéreux, le second modèle du Spectre X360 propose un Intel Core i7 Kaby Lake, accompagné de 16 Go de mémoire vive et 1 Tb de mémoire de stockage. À noter que ces 16 Go de RAM représentent la capacité maximale pouvant être supportée par les machines de la famille Spectre X360. L’écran tactile est le seul composant commun à tous les modèles de la famille Spectre X360. Il propose par ailleurs une diagonale de 13,3 pouces, pour une définition de 3000 x 1800 pixels. C’est une usine à pixels, et un véritable joyau pour les amateurs de travaux graphiques.

HP Spectre X360

À noter enfin que la machine dispose malgré sa compacité, d’une énorme batterie de 57,8 Wh, apportant quelques 15 heures d’autonomie selon HP. Cela reste bien évidemment à vérifier. De plus HP avance que sa nouvelle batterie est en mesure de se recharger à 90% de sa capacité en 90 minutes. C’est un plus, mais nous pouvons nous inquiéter un peu, car c’est pareille avancée qui a abouti au fiasco des Note 7 explosifs.

HP Envy 13, la grâce en tous points

Comme nous l’évoquions plus haut, HP a profité cette année de ses performances somme toute louables, pour renouveler ses différentes familles d’ordinateurs. Ainsi, la Envy accueille un nouveau membre, dont les traits certes similaires aux précédents, sont résolument tournés vers le futur.

Le Envy 13 est donc cette machine là qui elle aussi se voit amincie, allégée, modernisée par HP. Fait d’un alliage nouveau d’aluminium et magnésium, son châssis apporte robustesse et fiabilité au quotidien. C’est presque aussi réussi et sûr que le Spectre X360, qui, il faut le dire, est un cran au-dessus de la mêlée.

HP Envy 13

Bien moins flamboyant que le laptop exposé plus haut, le Envy 13 se démarque quand même de ses prédécesseurs par le gigantesque saut vers le futur. Ainsi, on retrouve les habituels écrans et clavier avec une charnière ici non pliable. Le béquet clavier propose le clavier, classique, un pavé tactile classique, et des haut-parleurs stéréo positionnés de part et d’autres dudit clavier. C’est plutôt réussi, vu le positionnement tarifaire de la machine.

Plusieurs configurations seront proposées, mais nous nous intéresseront à la plus abordable, coûtant 845 dollars pour le moment. Animé par un processeur Intel Core i5-7200U, l’ordinateur portable comporte 8 Go de mémoire vive et 128 Go de stockage au format SSD. Concernant l’écran, on a droit à la même taille pour tous les modèles, soit 13,3 pouces, mais deux diagonales seront proposées, selon les besoins des utilisateurs. Au choix donc 1920 x 1080 pixels, ou 2560 x 1440 pixels.

HP Envy 13

À noter que vous pourrez étendre cette RAM à 16 Go en ouvrant le capot (et perdant upso facto la garantie constructeur). Trois ports sont essentiellement présents, deux USB Type-A en 3.1 et un port USB Type-C.

Oui, mais où les acheter ?

Pas de panique, les machines sont disponibles à la commercialisation depuis le site Web américain de la marque, depuis le 26 octobre dernier. Il faudra compter 1049 et 845 dollars pour les versions de base des Spectre X360 et Envy 13, les modèles plus musclés revenant quelques dizaines ou centaines d’euros plus cher.

A voir aussi dans la rubrique HP
Répondre

Laisser un commentaire

Retrouvez également TechGuru gratuitement par mail et sur votre smartphone: