Jarvis : quand Mark Zuckerberg vole la vedette à Tony Stark avec l’intelligence artificielle de sa maison

Modifié le

Jarvis, IA de Mark Zuckerberg

Mark Zuckerberg a recréé une intelligence artificielle spécialisée dans la domotique, à l’image du Jarvis de Tony Stark dans Iron Man !

Publicité

Être le patron du réseau social le plus utilisé de la planète et par ricochet à la tête d’une fortune de plus de 50 milliards de dollars offrent des privilèges que ne peut se vanter d’avoir le commun des mortels. En effet, en fin d’année dernière, Mark Zuckerberg, patron de Facebook et mania du high-tech dévoilait dans une série de vidéos somme toute impressionnante, le fruit de « quelques semaines » de travail sur une intelligence artificielle, qui pilotait sa maison. L’entité avait ceci de particulier qu’elle portait le nom de Jarvis, cet assistant virtuel bien connu pour équiper l’armure du super-héros Iron Man, ainsi que le domicile et tout l’univers de Tony Stark.

Année accomplie pour Zucky

C’était une résolution pour son année 2016, alors que le patron de Facebook affirmait avoir l’intention avant la fin de l’année, de développer un assistant virtuel, une sorte d’intelligence artificielle, un valet capable de piloter toute la maison au son de sa voix, un peu comme le fait Jarvis dans Iron Man.

2016 s’achevait il y a moins d’une semaine et à quelques jours de son terme, Zucky nous a présenté le fruit de son travail, à cheval entre HAL-9000 et le Jarvis de Tony Stark, une intelligence artificielle qui contrôle tout dans sa maison, et le seconde et l’accompagne au quotidien.

Une IA à tout faire développée « pour passer le temps »

Et si Facebook ou plus exactement Mark Zuckerberg se muait en agrégateur de solutions domotiques pour tout gérer à la maison ? Si cet horizon semble encore peu probable ou lointain, les récentes activités du patron du réseau social aux 2 milliards d’utilisateurs prédisent le contraire.

Publicité

En effet, le milliardaire américain a selon ses propres dires, développé sur son temps libre, sa propre intelligence artificielle spécialisée dans la domotique, et baptisée Jarvis, en référence à l’assistant de Tony Stark.

Quand on se souvient que Facebook (ou The Facebook à l’époque de sa création) a lui aussi été créé sur le temps libre du jeune Mark Zuckerberg étudiant à l’université, on se demande si ce n’est pas une autre blague à quelques milliards de dollars que nous prépare le patron de Palo Alto.

En décembre dernier, ce dernier s’amusait au sein d’une triade de vidéos à mettre en situation une intelligence artificielle capable de tout gérer à la maison, de l’ouverture des portes à l’estimation des besoins, comme le fait Jarvis, sans pour autant atteindre le degré de précision de l’assistant virtuel de Tony Stark.

Des commandes vocales et écrites

Dans les vidéos publiées par Mark Zuckerberg sur sa page Facebook, on observe la façon dont Jarvis répond aux desideratas de son maître.

Les vidéos illustrent successivement Mark Zuckerberg au réveil sortant à peine de la couette et qui feint de saluer son IA domestique; celle-ci lui répond verbalement et ouvre les rideaux, lui propose une liste de tous les rendez-vous de la journée, tout en tenant un dialogue en mandarin avec la fille de Zucky, dans une autre pièce de la maison.

After a year of coding, here's Jarvis.

Publié par Mark Zuckerberg sur mardi 20 décembre 2016

Dans le même laps de temps, un grille-pain sonne et lâche quelques toasts à la cuisine, et de retour dans la chambre de Zuckerberg, un canon à T-Shirt lui largue un de ses hauts gris préférés, dont il a du mal à se séparer, en bon geek qu’il est.

Omniprésent et implanté dans tous les systèmes des appareils présents dans la maison, le Jarvis de Zuckerberg répond aussi bien aux commandes vocales prononcées à haute voix, qu’à celles écrites tapées au clavier de son smartphone par exemple. De plus, ce dernier en bonne intelligence artificielle, reconnait dans l’une des vidéos, les parents de Mark, qui sonnaient alors à la porte, et leur ouvre bien évidemment.

Priscilla's experience with Jarvis has been a little different…

This one is based on mishaps she endured while I built Jarvis.

Publié par Mark Zuckerberg sur mardi 20 décembre 2016

Cette intelligence artificielle est capable de tout faire ou presque. Vous avez envie d’écouter le dernier tube de Daft Punk ? Pas de problème, demandez juste et Jarvis et se dépêchera de lancer de la musique.

Un peu grippé ou la canicule fait rage ? Ordonnez juste à Jarvis de changer la température de la ou des pièces, et si vous disposez d’un climatiseur ou toute autre source de rafraîchissement ou réchauffement interne, l’IA se chargera d’en modifier le fonctionnement par le biais de commandes domotiques, pour ajuster la température des lieux. L’intelligence artificielle est même en mesure de gérer les flux lumineux de la maison.

After seeing Jarvis from my perspective and Priscilla's, we thought it would be funny to do one from the AI's perspective too. Morgan Freeman is absolutely brilliant.

Publié par Mark Zuckerberg sur mercredi 21 décembre 2016

Il y a tout de même un « mais » !

Les contes de fées ont toujours une fin heureuse, et si le Jarvis de Zuckerberg est assez impressionnant dans les vidéos proposées par ce dernier, la réalité pourrait bien être à relativiser. En effet, pour apporter un peu plus de crédit à son invention, le patron de Facebook a invité un journaliste de Fast Company à tester son intelligence artificielle domestique.

Ce dernier est reparti avec des ressentis bien plus mitigés que ceux apportés par les vidéos quasi publicitaires publiées par Zucky. En effet, Daniel Terdiman souligne que tout marche à merveille lorsque la commande est émise de façon écrite via un smartphone ou une tablette, mais les choses sont beaucoup moins automatiques lorsqu’elles sont verbales.

Mark Zuckerberg avec sa femme et sa fille

Il aura fallu quatre tentatives vocales pour que Jarvis s’exécute, et il aura fallu se répéter à maintes reprises pour que l’IA daigne lancer une musique ou l’éteindre. Du propre aveu de Mark Zuckerberg embarrassé sur le coup, Jarvis n’est pas encore tout à fait au point, et il espère l’améliorer et pourquoi pas l’année prochaine, le rendre capable de contrôler son multicuiseur !

En somme, nous sommes bien loin du très compétent assistant virtuel de Tony Stark, qui représente une véritable intelligence artificielle domestique capable de tout gérer et capable d’acquérir de nouvelles compétences de son propre chef, mais il faut avouer que Mark Zuckerberg a du talent !

À noter que si dans la seconde vidéo la voix de Jarvis est celle d’Arnold Schwarzenegger, la voix « officielle » de celle dans la maison du « Zuck » est la voix de l’acteur Morgan Freeman.

A voir aussi dans la rubrique Intelligence artificielle
Répondre

Laisser un commentaire

Retrouvez également TechGuru gratuitement par mail et sur votre smartphone: