Facebook Messenger se lance bientôt dans la suggestion des sujets de conversation

Modifié le

Facebook Messenger, Sujets de conversation

Et une de plus, Messenger de Facebook adoptera bientôt une nouvelle fonctionnalité qui fait déjà jazzer ! Et si un robot vous trouvait de quoi papoter ?

Publicité

Au fil des mises à jour Messenger de Facebook apporte de nouvelles fonctionnalités. S’il n’était possible avec l’application que de discuter avec ses amis du réseau social au départ, les choses ont bien évolué, puisque Messenger permet désormais de passer des appels audio, de faire des visioconférences, des appels et discussions de groupes, et ce sans avoir besoin d’autre plugin tiers à installer. Comme dans toute conversation, il peut arriver que vous ayez des blancs, que faire dans ce cas pour rebondir sur un sujet intéressant ? Messenger prépare un outil de suggestion de sujets de conversations qui pourrait bien vous aider !

Attention à vos informations personnelles

Si la future nouvelle fonctionnalité de Messenger peut s’avérer diablement utile lorsque vous manquez de quoi converser avec la belle suédoise à qui vous avez envoyé une invitation en fouillant le profil de votre ami, elle use en effet de données sensibles pour le faire. Tous les utilisateurs ne seront pas heureux de laisser le réseau social fouiner dans leurs statuts, posts et autres publications mis en ligne pour proposer des sujets de discussion.

Concrètement, cette fonctionnalité est baptisée en interne « Sujets de conversation », et elle est actuellement en phase de tests chez une poignée d’utilisateurs du réseau social et son application de messagerie électronique. « Sujets de conversation » se sert en fait de tout ce qui se trouve dans les fils d’actualités Facebook de vos amis et correspondants de circonstance, afin de trouver des sujets intéressants sur lesquels entamer une conversation. C’est aussi simple que cela.

Un exemple vaut mieux que tout le tralala de Facebook…

Prenons par exemple deux amis Facebook, Morane et Franck. Franck tente d’entamer une conversation avec Morane, mais bloque à certains moments car ne sachant pas quoi dire à cette dernière. Grâce à « Sujets de conversation », Franck en saura un rayon sur Morane, lui pavant ainsi le chemin vers la discussion sans blanc.

Publicité

Dans les faits, la fonctionnalité indique sous le nom de chacun des correspondants (dans le fil de discussion de l’autre) les lieux récemment visités, ainsi que des descriptifs relativement courts de ce qu’on y trouve, la musique récemment ou en cours d’écoute, mais aussi les événements auxquels il participera dans les jours à venir. Il peut s’agir là de concerts…

Le réel but de la nouvelle fonctionnalité

Une fois n’est pas coutume qu’une firme high-tech masque une réelle politique visant à faire du cash derrière une fonctionnalité novatrice. En effet, pour les plus assidus, il est su que Facebook se prépare à lancer une sorte de boutique géante en ligne, dans laquelle chaque possesseur de compte pourra ouvrir son stand de commercialisation, et même empocher des devises par le biais de Messenger. Le but de la nouvelle fonctionnalité même s’il est intéressant du point de vue relationnel, est en fait de faire passer le maximum de temps possible aux internautes sur Messenger et donc sur Facebook.

Outre les boutiques qui déferleront sur le réseau social dans peu de temps, c’est surtout la publicité ciblée qui est au cœur de la réelle motivation de « Sujets de conversation ». Plus vous passerez de temps sur Facebook et Messenger, plus vous verrez de publicité et liens sponsorisés, et plus vous serez enclin à cliquer sur un produit ou une information qui vous intéresse, et plus Facebook générera du cash. Pour aller plus loin, on pourrait même penser à des rétributions financières des organisateurs d’événements à Facebook pour en faire la publicité dans les conversations Messenger.

Quid de la vie privée ?

Voilà la question qui brûlera sans doute les lèvres de bon nombre d’utilisateurs de Facebook bientôt, car en scrutant le fonctionnement de « Sujets de conversation », il faut avouer que la fonctionnalité revêt un caractère inquiétant. En effet, très intrusif, il aura accès à toutes vos données personnelles échangées avec Facebook, stockées à un seul et même endroit.

Pas besoin d’aller en école d’informatique pour savoir que chaque utilisateur aura sans doute sa fiche avec marqué dessus tous ses goûts, besoins, envies… Qui sont susceptibles d’être revendues à des entreprises intéressées par de telles informations pour ajuster leur communication et vendre plus. En somme Facebook traquera les moindres détails de votre vie numérique.

Non encore ouverte au public, « Sujets de conversation » devrait être déployé dans les semaines à venir, sans date précise.

Crédit photo principale : Flickr – Kārlis Dambrāns

A voir aussi dans la rubrique Données personnelles
Répondre

Laisser un commentaire

Retrouvez également TechGuru gratuitement par mail et sur votre smartphone: