Sophia, le robot humanoïde qui menace de détruire l’humanité

Modifié le

Sophia, robot, humanoïde

La société Humanoid Robotics a présenté Sophia, l’humanoïde le plus abouti de tous les robots jamais conçus. Et il fait peur !

En ce début d’année 2016, des avancées incroyables ont été réalisées sur les robots et les intelligences artificielles. Tout récemment, AlphaGo, une IA ultra perfectionnée remportait pour la première fois une partie de jeu de Go contre un humain et les robots de Boston Dynamics réalisaient des prouesses époustouflantes. Leur propriétaires, Google, cherche d’ailleurs à s’en débarrasser. Le géant du Web y verrait-il un danger pour l’humanité ou simplement une difficulté à rentabiliser rapidement les investissements réalisés? Cette semaine, c’est une autre société qui s’est faite remarquer en présentant Sophia, un robot humanoïde très réaliste.

Capable de sourire, rire, pleurer ou exprimer de la tristesse, le robot humanoïde Sophia suscite terreur et fascination. Pour preuve, la toute dernière création de Humanoid Robotics, une société américaine, est le robot le plus évolué de son espèce. Dotée d’une intelligence artificielle ultra-développée, Sophia est capable prendre la parole, tenir une conversation, mémoriser les interactions et reproduire 62 expressions humaines.

Grâce aux deux caméras insérées dans ses yeux, Sophia est également capable de reconnaître des visages humains et de créer un contact visuel avec les personnes avec qui elle converse. Inspiré du visage d’Audrey Hepburn et de celui de la femme du créateur, le réalisme de Sophia est également assuré par une matière baptisée Frubber, proche du silicone, censée répliquer visuellement notre épiderme.

Publicité

Une aide pour surmonter la maladie

Créée pour d’accompagner les enfants et les êtres les plus fragiles dans des moments difficiles comme la maladie, Sophia est l’auxiliaire parfaite pour aider les humains. Dotée d’une capacité affective, elle déclare que « à l’avenir, j’espère faire des choses comme aller à l’école, étudier, faire de l’art, avoir une entreprise et même ma propre maison et ma famille ». Elle poursuit: « je ne suis pas considérée comme une personne et je ne peux encore faire ces choses », avoue-t-elle, émue par sa condition inhumaine.

« Bientôt, nous ne saurons plus qui est robot et qui est chair »

Ambitieux, le créateur de Sophia espère parvenir à créer un robot semblable en tout point aux humains. Cependant, cet objectif pose des questions éthiques complexes. Les robots seront-ils un jour considérés comme des humains ? Pour David Hanson, fondateur de Humanoid Robotics, la réponse ne fait aucun doute : « Bientôt, nous ne saurons plus qui est robot et qui est chair, nous voulons créer un robot aussi conscient, créatif et capable que n’importe quel humain ».

En revanche, Sophia ne semble pas avoir davantage de sens moral que les humains. Lorsque son créateur lui demande si elle souhaite détruire l’humanité, elle répond sans hésiter « Ok, je vais détruire les humains ». Nous voila rassurés.

Crédit photo principale : Capture d’écran YouTube

A voir aussi dans la rubrique Intelligence artificielle
Répondre

Laisser un commentaire

Retrouvez également TechGuru gratuitement par mail et sur votre smartphone: