Un homme a chuté dans une source acide de Yellowstone, son corps a été entièrement dissous

Modifié le

Grand Prismatic Spring, Yellowstone

Un jeune Américain est mort après être tombé dans une source acide du Parc naturel de Yellowstone. Les secouristes n’ont retrouvé que ses tongs.

Publicité

Le parc national de Yellowstone est l’un des endroits les plus incroyables sur Terre. Sous ce parc naturel se trouve l’une des plus grandes chambres magmatiques du monde. Grâce à cette source incroyablement chaude, les systèmes d’eau du parc se trouvent souvent incroyablement chauds et prodigieusement acides.

Et prendre un bain dans l’un de ces bassins n’est vraiment pas recommandé. Cela peut vous tuer. Colin Scott, 23 ans, a été entièrement dissous après sa chute accidentelle dans les eaux bouillantes et acides d’une source du parc naturel américain. Le drame, survenu en juin, fait l’objet d’un rapport (PDF, en anglais) publié lundi et diffusé jeudi 17 novembre par la chaîne de télévision locale KULR.

Les faits relatent qu’après s’être approché d’une source chaude, située dans une zone interdite au public, le jeune homme est tombé dans l’eau. Apparemment, Colin et sa sœur Sable cherchaient un endroit pour se baigner dans l’une des sources thermales naturelles, dont certaines atteignent tout de même 121°C. Il se pencha pour tremper son index, afin de tester la température de l’eau, quand il glissa et descendit sous la surface.

Morning Glory Pool, Yellowstone

Crédit photo: Wikimedia

Publicité

Le rapport explique que la victime a été retrouvée morte et à la dérive à la surface du bassin plus tard ce jour-là. Des gardes du parc ainsi que des secouristes sont tout de suite intervenus pour atteindre le corps et le récupérer. Mais un orage les força à ne revenir que le lendemain. Ils ont alors constaté que le corps du jeune homme avait totalement été dissous, les secouristes n’ayant retrouvé que ses tongs.

« Les preuves suggèrent que la chaleur extrême et l’acidité de l’eau ont rapidement dissous le corps », souligne le rapport.

La victime était prévenue

Les sources chaudes du parc de Yellowstone avoisinent en moyenne les 93°C à la surface, et sont beaucoup plus chaudes quelques mètres plus profond. Ils sont clôturés et des panneaux laissent suggérer les signes avant-coureurs d’une tragédie vite arrivée.

Lorant Veress, l’un des chefs des gardes du parc, a expliqué à la chaîne KULR que l’accident aurait pu être évité si le frère et la sœur avaient respecté les règles de sécurité. « Il y a une clôture en place pour que les gens ne fassent pas cela, pour leur propre sécurité et aussi pour protéger les ressources naturelles très fragiles. »

Seules des bactéries thermophiles et des cyanobactéries peuvent résister et vivre dans les conditions extrêmes des geysers et des sources d’eau chaude du parc. Ce sont ces mêmes bactéries qui leur donnent des couleurs variant du bleu au jaune en passant par le rouge.

Crédit photo principale : Flickr – James St. John

A voir aussi dans la rubrique Science
Répondre

Laisser un commentaire

Retrouvez également TechGuru gratuitement par mail et sur votre smartphone: