Storm Mirror, le premier casque VR 3K ultime et autonome

Modifié le

Storm Mirror : Casque Vr

Zoom sur le Storm Miror de Matrix, le premier casque VR 3K au monde, qui se fait le vœu pieux d’une autonomie fonctionnelle !

Publicité

2016 aurait été comme vous le savez, l’année de la réalité virtuelle. Entre grosses usines à gaz telles que Sony, Microsoft ou Samsung et HTC proposant leurs propres solutions, quelques acteurs moins médiatisés et huppés ont eux aussi eu leur mot à dire. Cependant, la majeure partie des casques VR ont, comme vous l’aurez remarqué dans notre Top 6 des meilleurs casques VR du moment, en commun de devoir impérativement ou presque, avoir recours à une unité de traitement externe pour pouvoir proposer de la VR.

C’était en tout cas une réalité pour les casques VR peu onéreux, notamment le Gear Vr de Samsung ou même le CardBoard Kit. Un nouvel acteur entre dans la danse et propose le premier casque VR 3K, qui, au passage se veut autonome puisque embarquant sa propre unité de traitement, et bien plus encore.

À casque unique, design unique

La première chose qui frappe lorsqu’on regarde le Storm Mirror, c’est son design unique, qui outre les points en commun avec les autres casques VR, se veut réellement singulier. En effet, sa façade arbore un massif en plastique la recouvrant entièrement et à l’arrière duquel se logent les deux lentilles, et l’unité de traitement des données. Outre ces aspects, le reste du casque est somme toute classique, et son constructeur affirme qu’il s’agit du casque VR autonome le plus léger du marché, bien devant le Playstation VR, le Vive de HTC ou l’Oculus Rift de Facebook.

Storm Mirror, Casque VR

Publicité

Encore un détail, le Storm Mirror ne s’attache pas, il se greffe au visage tel une paire de lunettes !

Storm Mirror, les caractéristiques en détails

C’est une véritable débauche de puissance à laquelle on assiste sous le capot de ce casque VR, qui embarque moult composants de renom. Ainsi, on a droit dans un premier temps à une unité de traitement des informations basée sur un processeur Qualcomm Snapdragon 820, associé à 4 Go de mémoire vive, et représente le juste milieu entre les casques VR autonomes et ceux alimentés et gérés par un smartphone. Le Storm Mirror offre un écran 3K lâchant une insolente résolution de 1620 x 2880 pixels, assorti d’une densité de 705 ppp. Le tout offre un champ de vision de 110°.

Casque de réalité virtuelle Storm Mirror

Pour faire fonctionner cette bête, le constructeur a pensé à développer une interface calquée sur celle d’Android baptisée Magic UI 2.0, et le casque est alimenté par une batterie de pas moins de 5000 mAh. Le constructeur avance une autonomie de 4 heures entre deux recharges, et enfonce le clou en soulignant que son casque Storm Mirror se recharge plus vite que la concurrence, puisque embarquant la norme de recharge rapide QuickCharge 3.0 apportée par le processeur de Qualcomm. Toujours au niveau des caractéristiques, le casque VR est muni d’une rondelle réglable permettant d’ajuster l’acuité et la précision des graphiques. Cette dernière fonctionnalité est surtout pensée pour les déficients visuels, principalement les myopes, qui pourront régler à leur guise les détails de l’image proposée par le casque VR.

Accompagnée d’une manette de jeu ressemblant à s’y méprendre aux joysticks de l’Oculus Rift de Facebook, le Storm Mirror saura vous procurer quelques sensations de choix lors des séances de jeu.

Le nerf de la guerre, comme toujours, le prix

Le Matrix Storm Mirror, casque VR 3K premier modèle de ce type au monde, est lancé au prix de 2.499 yuans, soit l’équivalent de 344 euros selon les cours du jour. Bien évidemment, pour l’acquérir, il faudra passer par la case de l’importation (et donc rajouter un peu de billets), puisque la marque chinoise Matrix n’est pour l’instant pas présente sur le sol européen.

A voir aussi dans la rubrique Réalité virtuelle
Répondre

Laisser un commentaire

Retrouvez également TechGuru gratuitement par mail et sur votre smartphone: