Sundance Festival 2015 : notre sélection (1/2)

Modifié le

Sundance Festival, films selection

Le festival du film de Sundance (Sundance Film Festival) est le principal festival américain de cinéma indépendant, et l’un des principaux au monde. Il a eu lieu cette année du 22 janvier au 1er février, voici la sélection de notre chroniqueur François Tinard.

The Stanford Prison Experiment

Réalisé par Kyle Patrick Alvarez (C.O.G., Easier with Practice)
Avec Olivia Thirlby, Tye Sheridan, Ezra Miller
The Stanford Prison Experiment, Sundance Festival

Crédit photo: Sundance.org

En 1971, des étudiants de l’Université de Stanford aux Etats-Unis furent divisés entre gardes et prisonniers, le temps d’une expérience, dans une prison. Très vite, l’étude psychologique a viré à la descente aux enfers, entre sadisme, violence gratuite et insubordination. L’adaptation à l’écran de ce tragique évènement par Kyle Patrick Alvarez est une merveille, le réalisateur ayant le mérite de reproduire cette pression psychologique inhérente au huis-clos, amenant le spectateur à sortir de sa zone de confort et côtoyer la confusion ambiante.

3 ½ Minutes

Réalisé par Marc Silver

Publicité

Ce film est celui des Etats-Unis, une histoire cruelle et répétitive, celle d’un adolescent noir Jordan Russell Davis abattu par un homme blanc de 45 ans, une futile dispute pour de la musique trop forte qui dérape, encore. Le documentaire retrace le procès qui a suivi le drame, et nous plonge au cœur du paradoxe américain, son amour des armes et sa loi Stand Your Ground Law, permettant de recourir à la violence pour défendre son territoire, sa maison… Les récents événements de Ferguson devraient donner une résonance particulière au documentaire lors de sa projection.

Partisan

Réalisé par Ariel Kleiman (Young Love)
Avec Vincent Cassel, Jérémy Chabriel, Florence Mezzara
Sortie prévue 29/04/2015

Le trailer du film est particulièrement bref mais déjà il est possible de voir une certaine terreur, sur les visages, à travers les dialogues. Partisan tire son histoire des « enfants tueurs » de Colombie, des enfants entraînés, élevés dans l’unique but de devenir des assassins. L’action se passe dans un monde fictif, décadent, dans lequel Gregori (Vincent Cassel) voue sa communauté à un culte, communauté composée de ses femmes et de leurs enfants à la destinée dramatique. Cependant pour l’un d’eux, sa découverte du monde extérieur sera salvatrice.

True Story

Réalisé par Rupert Goold
Avec James Franco, Jonah Hill, Felicity Jones
Sortie prévue le 07/05/2015

Le réalisateur britannique Rupert Goold a déjà une longue carrière dans le théâtre, et pour sa première incursion au cinéma, il a décidé de réunir deux magnifiques acteurs James Franco (Milk, 127 heures, An American Crime) et Jonah Hill (21st Jump Street, Le Loup de Wall Street). Adaptée des mémoires de Michael Finkel, le film est définitivement voué à mettre en lumière le jeu des acteurs : James Franco joue Christian Longo, condamnée pour meurtres et qui se dissimulait sous une fausse identité, celle de Michael Finkel, interprété par Jonah Hill.

Me and Earl and the Dying Girl

Réalisé par Alfonso Gomez-Rejón (American Horror Story)
Avec Jon Bernthal, Nick Offerman, Olivia Cooke

Peu de films atteignent le consensus dans ce genre de festival comme c’est le cas pour Me and Earl and the Dying Girl. Un film intemporel, un conte moderne sur une histoire d’amitié forcée entre un jeune paumé et une adolescente atteinte de leucémie. Pas de love-story mielleuse cette fois, pas de dialogue sans fin sur fond de « je t’aime, moi non plus », mais une comédie dramatique poignante, drôle et rafraîchissante à laquelle l’auteur a su donner du style malgré un thème toujours autant dévastateur.

A voir aussi dans la rubrique Films, Séries & TV
Répondre

Laisser un commentaire

Retrouvez également TechGuru gratuitement par mail et sur votre smartphone: