Triton, le masque pour respirer sous l’eau n’est que science-fiction

Modifié le

Triton, appareil pour respirer sous l'eau

Avec déjà plus de 800.000 $ levés sur Indiegogo en quelques jours, le projet Triton, annoncé comme un masque pour respirer sous l’eau, ne serait tout simplement pas réalisable, selon de nombreux experts.

Publicité

En ce moment, une campagne de crowdfunding sur la plateforme Indiegogo pour un appareil que ses créateurs voient comme « la solution pour respirer sous l’eau » engrange le cash, avec plus de 820.000 $ levés au moment d’écrire cet article, soit 1640% de l’objectif initial de 50.000$.

Il est facile de comprendre l’attrait pour cet appareil portatif, appelé le « Triton ». L’équipement de plongée tel qu’on le connait est lourd et compliqué. Le Triton, lui, semble très simple d’utilisation et la campagne assure qu’il « vous permet de respirer sous l’eau ».

Mais en dépit d’une brillante campagne de crowdfunding, il n’y a aucune preuve que ce dispositif fonctionne réellement, comme le soulignent plusieurs experts au site Tech Insider.

Publicité

L’un d’eux est Neal Pollock, un chercheur au Centre de médecine hyperbare et de physiologie environnementale au Duke University Medical Center, et directeur de recherche pour le Divers Alert Network, un organisme sans but lucratif qui aide les plongeurs en cas d’urgence médicale et favorise la sécurité de la plongée.

« Sur le plan conceptuel, [Triton] semble excellent et très emballant, mais je n’encouragerais personne à sortir son portefeuille. » Pour que les fabricants de Triton puissent prouver qu’ils ont inventé un dispositif qui permet réellement de respirer sous l’eau, Neal Pollock et d’autres experts veulent voir plus de preuves: la campagne de crowdfunding et le site Web du Triton n’en fournissent tout simplement pas assez.

Mais peu importe les preuves, car Neal Pollock est catégorique: les défis technologiques qu’impliquent la création du Triton sont si vastes que « ce n’est pas réaliste, c’est de la science fiction ». D’ailleurs, dans le James Bond « Opération Tonnerre » ou les Jedi dans « Star Wars, épisode I », ils utilisent un appareil de ce type.

Le masque Triton sur la plage

Pourquoi fabriquer les « branchies » artificielles du Triton est irréalisable

La campagne du Triton revendique que son appareil filtre l’eau à travers de petits trous dans les « branchies » qui extraient l’oxygène. Une petite batterie alimentée par « micro compresseur » stocke alors l’oxygène dans un réservoir de stockage miniature, à partir duquel un nageur peut « respirer librement. »

Pour qu’un appareil artificiel de respiration sous l’eau fonctionnent comme des « branchies sous-marines », Neal Pollock affirme que vous devez résoudre trois problèmes majeurs:

– Tout d’abord, l’appareil doit extraire assez d’oxygène de l’eau pour répondre à vos besoins biologiques. En théorie, un dispositif pourrait en effet récupérer suffisamment d’oxygène dans l’eau pour vous permettre de respirer, mais il faudrait qu’il soit incroyablement efficace et qu’il ait besoin de filtrer suffisamment d’eau pour recueillir tout cet oxygène.

En 2014, lorsque le dispositif Triton a été proposé, le biologiste marin et plongeur Alistair Dove a soulevé ce problème dans le magazine en ligne Deep Sea News.

Filtre à eau du Triton

Il a noté que, même si un dispositif est efficace à 100% pour filtrer l’oxygène contenu dans l’eau, vous auriez encore besoin de filtrer suffisamment d’eau via une pompe pour recueillir tout l’oxygène nécessaire pour respirer normalement, soit plus de cinq litres toutes les 15 secondes. Ainsi, il faudrait une pompe plus grande que le Triton lui-même. Et comme il n’y a apparemment pas de pompe à eau sur l’appareil, il est assez peu probable que l’eau puisse naturellement passer à travers les « branchies » tout en nageant pour fournir l’oxygène dont notre corps a besoin.

– Deuxièmement, même si vous aviez résolu le problème de l’extraction de l’oxygène, vous auriez alors besoin de stocker ce gaz dans un réservoir dédié. La campagne Triton indique que le dispositif a un « micro-compresseur modifié très puissant » pour le stocker.

Compresser l’oxygène nécessite beaucoup d’énergie, et il vous faudrait stocker assez de ce gaz pour réellement respirer sous l’eau. En outre, votre cuve de stockage doit être suffisamment solide pour résister aux pressions incroyablement élevées nécessaire pour stocker un volume suffisant dans un si petit récipient.

Triton, détails de la technologie

Triton prétend qu’il a la technologie pour le faire dans la paume de votre main. Regardez par exemple la taille du réservoir de stockage dans le schéma ci-dessus (en bleu pour « Air Tank »).

« Leur système de batterie devrait être plus efficace que tout ce qu’il y a sur le marché », a déclaré l’écologiste en haute mer Andrew David Thaler dans un email à Tech Insider. « Pourquoi insérer cela dans un masque fantaisiste plutôt que de vendre la technologie de la batterie ? »

– Troisièmement, même si vous pouviez extraire l’oxygène de l’eau et aviez l’énergie et la technologie nécessaires pour le stocker, cela ne serait toujours pas suffisant. Les plongeurs ne se contentent pas de respirer librement à partir des bouteilles en circuit fermé; vous avez besoin d’un système qui vous fournit juste assez d’oxygène, et pas plus que cela.

« Vous devez fournir assez pour les besoins physiologiques, mais pas davantage au point de vous créer un environnement toxique, » ce qui serait de plus en plus un problème à mesure que vous nagez plus profond dans l’eau et que le gaz est plus compressé, explique Neal Pollock.

La technologie du recycleur en circuit fermé qui fournit tout l’oxygène dont vous avez besoin pour respirer existe, c’est ce que les plongeurs utilisent pour aller dans les profondeurs, mais ce système dose soigneusement l’oxygène et s’appuie sur d’autres gaz (comme l’hélium ou l’azote) pour aider à combler la différence dans le volume total insufflé dans vos poumons.

Toute cette technologie, vous la connaissez, puisqu’il s’agit de la tenue complète de plongée.

Plongée sous-marine avec l'équipement

Crédit photo: Pixabay – niki_vogt

« Chacune de ces questions est individuellement quasi insurmontable, alors mettre les trois ensemble, je ne l’imagine pas dans notre avenir proche, » lâche Neal Pollock.

La réponse des créateurs du Triton

Pour être clair, les détracteurs du Triton ne disent pas qu’un appareil comme celui-ci ne verra jamais le jour. Mais quand cela arriva, ses inventeurs devront prouver qu’ils ont fabriqué quelque chose qui fonctionne.

L’équipe derrière le projet Triton, qui comprend son fondateur et designer Jeabyun Yeon, n’a pas souhaité répondre à ces trois problématiques. Mais sur la page Indiegogo, le co-créateur de Triton, Saeed Khademi, a répondu à quelques commentaires qui parlaient de la théorie d’Alistair Dove. Saeed Khademi, un entrepreneur suédois, a notamment répondu ceci à l’un des supporters du projet:

Oui, j’ai une explication très facile pour cela, tout d’abord que l’article date de Janvier 2014, c’est à dire qu’il a plus de 2 ans, et la seconde est que la technologie Triton n’est pas la même chose, parce qu’on n’a pas encore publié les données complètes de la technologie de Triton en raison de nos brevets. Ce que l’article dit est une théorie que nous avions lorsque nous avons seulement dessiné Triton, nous avons réalisé beaucoup de choses depuis.

Aucune des réponses données par Khademi laisse savoir comment ils vont résoudre chacun des problèmes que les scientifiques ont fait remarquer avec le dispositif.

Triton, respirer sous l'eau

Pas de raison de croire que Triton va fonctionner

Pour avoir fait de la plongée, je peux vous dire que respirer sous l’eau est l’une des expériences les plus magiques qu’il soit. Je veux que cela fonctionne. Mais je ne crois que ce que je vois, et je veux avoir la preuve avant de l’utiliser pour respirer sous l’eau, ou avant de payer 299 $ pour un Triton.

Le dispositif présenté dans la campagne semble identique à celui qu’avait conceptualisé il y a deux ans Jeabyun Yeon, qui n’a pas d’antécédents en physique ou en ingénierie. Les deux autres membres de l’équipe comprennent un entrepreneur et un commercial, et la campagne dit qu’ils aimeraient embaucher un « technicien en technologie marine » dans le courant de l’automne, soit juste avant qu’ils expédient l’appareil en Décembre 2016.

À noter que la plateforme Indiegogo ne demande pas qu’un prototype qui fonctionne soit nécessaire pour lancer une campagne.

Dans les vidéos mises en ligne par l’équipe de Triton, aucun plan montrant une personne sous l’eau ne dure plus d’une minute.

Cette technologie serait totalement révolutionnaire et l’on aimerait vraiment qu’elle voit le jour, mais jusqu’à que quelqu’un nous prouve que Triton fonctionne réellement, on reste sceptique et les raisons de penser que cette campagne est une arnaque sont nombreuses.

A voir aussi dans la rubrique Invention
Répondre

Laisser un commentaire

Retrouvez également TechGuru gratuitement par mail et sur votre smartphone: