Quand l’horreur s’inspire d’histoires vraies… Voici le top 10 des films d’horreurs dont les histoires se basent sur des faits réels !

Aller voir un film d’horreur peut être effrayant, mais une fois que le générique de fin défile et qu’il est temps de quitter la salle, les téléspectateurs peuvent pousser un soupir de soulagement en sachant que rien de ce qu’ils ont vu était réel. C’était tout simplement une œuvre de fiction et il est impossible que de telles choses arrivent dans la vie, pas vrai ? Eh bien il se trouve que de nombreux films d’horreur classiques qui hantent encore vos nuits étaient en fait basés sur des faits réels.

Bien qu’ils ne portent pas tous à l’écran la mention “basé sur une histoire vraie”, les scénaristes et réalisateurs qui ont travaillé sur ces films s’étaient indubitablement inspirés du monde dans lequel on vit. Voici donc dix films d’horreur qui s’avèrent davantage terrifiants quand on sait que leur histoire s’est bel et bien déroulée. Il se pourrait que vous dormiez avec les lumières allumées ce soir.

A lire aussi :
– Les 100 meilleurs films d’horreur de tous les temps
– 20 films incroyables inspirés de faits réels
– 20 films à petit budget qui ont fait un carton au cinéma
– Les 30 meilleurs films d’horreur du 21ème siècle
– Les 14 meilleurs films de mafia basés sur des histoires vraies

10. Open Water (2003)


Ce film, qui raconte l’histoire de deux plongeurs qui se perdent en mer, est basé sur la fin de vie de Tom et Eileen Lonergan. Ce couple d’américains mariés plongeait dans la Grande Barrière de Corail le 25 janvier 1998, lorsqu’ils furent oubliés dans l’eau par le bateau appartenant à une société de plongée australienne. Cela a pris deux jours à l’entreprise de plongée pour rechercher les Lonergans, en vain : ils n’ont jamais été retrouvés.

9. La Prophétie des ombres (2002)


Cette histoire d’un journaliste qui enquête sur de mystérieux phénomènes, et notamment d’une mystérieuse créature appelée Mothman à Point Pleasant, en Virginie-Occidentale fut d’abord l’objet d’un livre de l’auteur John Keel. Le livre est basé sur les enquêtes personnelles de Keel ainsi que des récits de témoins oculaires résidents de la région.

8. Conjuring, les dossiers Warren (2013)


Les deux enquêteurs paranormaux dans le film de James Wan se basaient sur de véritables chasseurs de fantôme, Ed et Lorraine Warren, dans les années 1970. Lors d’une inspection de la maison de la famille Perron à Rhode Island, ils ont affirmé que la maison était hantée par une sorcière maléfique nommée Bethsabée Sheran. Heureusement, la poupée Annabelle n’était, elle, pas réelle.

7. L’Exorcisme d’Emily Rose (2005)


Ce film sur la possession démoniaque est une libre adaptation très américanisée de la véritable histoire de la jeune allemande Anneliese Michel, âgée de 16 ans. Elle est supposée avoir été possédée par le diable en 1968, mais ce n’est que 7 ans plus tard que deux prêtres catholiques romains ont effectué une série d’exorcismes sur elle. Elle succomba à la suite de cela.

6. Amityville (1979)


Non seulement ce film sur une maison hantée est basé sur des faits réels survenus à la famille Lutz, mais ce fut une autre enquête menée par Ed et Lorraine Warren. Au fil des ans, le cas d’Amityville a fait un va-et-vient entre réel et fiction. La vraie histoire serait survenue entre 1974 et 1976 et se serait déroulée dans une demeure située à Amityville, à l’est de New York, aux États-Unis. Lors d’une nuit, Ronald Junior, fils aîné de la famille DeFeo, y assassina au fusil ses parents et ses frères et sœurs pendant leur sommeil. La fiction, elle, raconte qu’un an plus tard, la famille Lutz emménagea dans la maison et n’y resta seulement que vingt-huit jours.

2 Commentaires

  1. Bonjour, votre article est vraiment interessant mais il y une légère erreur, vous dites que la poupée Annabelle n’existe pas, mais elle existe réellement. Il s’agit d’une poupée de chiffon, encore exposée à ce jour chez Les Warren. Ils ont juste changé l’aspect de la poupée afin de lui conférer une aura plus maléfique, (bien que je trouve la poupée d’origine assez effrayante)
    Merci.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here