Voici pourquoi il est si difficile d’attraper cet animal en peluche

Vous ne gagnez jamais la peluche que vous voulez offrir à votre dulcinée dans les fêtes foraines ? Le tir à la carabine – mal réglée – ou la pêche aux canards passent encore, mais la machine à pinces, rien à faire, ça ne veut pas. Sachez que c’est voulu, les machines sont en effet paramétrables pour que vous ne gagniez que quand elles le veulent !

Il n’y a aucun hasard dans les machines à pinces. Attrapez la peluche par où vous voulez, ça ne changera pas grand chose. Le propriétaire de la machine peut paramétrer la puissance du courant électrique qui maintient la pince fermée – ou non. Ce dont vous doutiez a été confirmé par le site vox.com qui a publié les manuels d’utilisation que les fabricants remettent à leurs clients.

Ce n’est pas votre imagination. Ces machines à princes (ou à grappin) sont truquées. Mais elles sont truquées d’une manière étonnamment habile – et non pas la façon dont la plupart des gens le soupçonnent.


Machines à pinces, grappin, trucage

Pour maintenir la pince fermée, il faut une certaine puissance. Comme vous le voyez, il existe plusieurs zones au sein de la machine. Il est possible de paramétrer la fermeté de la pince suivant la-dite zone et faire croire à de la simple malchance, mais pas du tout.

Machines à pinces, grappin, trucage

On peut voir ici des algorithmes encore plus précis pour ne vraiment rien laisser au hasard de la part des forains. Il s’agit d’indiquer à la machine le prix d’une partie, le prix des produits et le bénéfice qu’on souhaite en tirer.

L’algorithme calcule ensuite au bout de combien d’essais la pince aura l’énergie nécessaire pour ne pas se ré-ouvrir avant d’arriver en terre promise. Ah, une dernière chose, si jamais vous n’étiez pas encore totalement désespérés, le propriétaire peut aussi faire les changements à distance, et en direct.

Crédit photo principale : Pixar/Toy Story – Scène du grappin