L’épisode 1 de Dragon Ball Super disponible en VOSTFR

C’était annoncé depuis la fin du mois d’avril, Dragon Ball Super, la suite de Dragon Ball Z, allait faire ses début en juillet au Japon. Nous y sommes: samedi 4 juillet, l’épisode 1 de Dragon Ball Super a été diffusé sur la chaîne Fuji TV. Et évidemment, une version sous-titrée en français n’a pas tardé à éclore sur Internet.

La série culte dirigée par Akira Toriyama a, comme prévu, repris l’histoire après les derniers épisodes de Dragon Ball Z, à savoir la bataille contre Majin Boo. Dans le générique, on retrouve déjà tous les personnages mythiques de la série : Son Gôku, Son Goten, Son Gohan, Trunks, Piccolo, Tortue Géniale, Vegeta, Bulma…

La question est maintenant de savoir quand est-ce que Dragon Ball Super sera diffusé en France ? Contactée par Europe 1, la Toei Animation a confirmé que des négociations étaient engagées avec plusieurs diffuseurs. La société a toutefois indiqué qu’aucune date n’avait encore été arrêtée pour la diffusion… Laquelle ne devrait pas arriver avant l’an prochain.

Pour les fans de la série qui ne veulent pas attendre jusqu’en 2016, il faut noter que des fans francophones comprenant le japonais se sont rapidement mobilisés, et des premières versions originales sous-titrées en français (VOSTFR) sont déjà disponibles sur Internet ! Sur les sites de streaming et sites pirates, il ne devrait faire aucun doute que l’intégralité de la série sera disponible en version française avant que la diffusion officielle sur une chaîne française ait lieu.

L’épisode 1 de Dragon Ball Super, sous-titré en français, est d’ailleurs déjà en ligne sur Dailymotion :

Quels sont les différents genres de mangas ?

Dragon Ball, Nicky Larson, ou plus proche de nous Naruto. Voici les personnages de manga qui ont bercé notre enfance ou notre adolescence. Si on traduit le terme “manga” littéralement, cela signifie “petites images dérisoires”. Aujourd’hui, pour les non initiés, le manga est loin de s’adresser qu’à des enfants ou des adolescents boutonneux. Nous allons vous aider à y voir plus clair dans cet univers si particulier :

  • le KODOMO : si on regarde la traduction littérale, il s’agit du mont enfant. Ce genre de manga est destiné aux enfants entre 5 et 10 ans environ. Ces mangas sont avant tout divertissants, même si une morale est souvent intégrée par les auteurs. Le plus connu parmi ces mangas est Pokémon. D’ailleurs, si vous voulez apprendre le japonais en lisant des mangas, c’est vers ce type de manga que vous devez vous tourner.
  • Le SHÔNEN NEKKETSU : c’est le style de manga le plus populaire et le plus connu. Il est destiné à un public adolescent. Il y n’a souvent qu’un seul et unique héros, qui est orphelin. Il est accompagné d’un groupe de camarades. Après un événement particulier, le groupe d’amis se lance dans de grandes aventures. Les plus connus dans ce genre sont sans doute Dragon Ball, suivi de près par One Piece ou Naruto.
  • Le SHÔJO : ce genre de manga est encore une fois destiné aux adolescents. Les histoires se déroulent dans le milieu scolaire (collège ou lycée) ou beaucoup de thèmes sont abordés, comme l’amitié ou l’amour. Beaucoup d’entre eux utilisent, voire abusent de l’univers fantastique. Le plus connu d’entre eux, du moins en France, est très certainement Sailor Moon.
  • Le SEINEN : la traduction de seinen est “jeune adulte”. Cette étiquette n’est pas due au personnage du manga, mais à la cible de ses lecteurs. Vous pouvez le lire juste après le SHÔNEN NEKKETSU ou le SHÔJO. En clair, ce type de manga est destiné aux adultes. Le héros a souvent eu une jeunesse difficile et des motivations diverses et plus prosaïques. Difficile de vous citer un manga connu, car même si ce genre se développe de plus en plus, les personnages ne sont pas forcément connus du grand public.
  • Le YAOI : vous aurez affaire cette fois à des personnages masculins, en ciblant particulièrement le côté sentimental. Il se peut de temps à autre que l’histoire glisse vers certaines scènes sensuelles, voire des mangas avec des scènes érotiques.
  • le HENTAI : le public visé est sans conteste celui des adultes, puisqu’il s’agit de manga pornographique. Ici, tous les fantasmes sont permis, comme des monstres qui vont violer des étudiantes ou des princesses aux robes légères et à forte poitrine. On trouve d’ailleurs souvent des relations incestueuses dans ce type d’histoire. Si ce type de manga vous intéresse, sachez qu’il est possible de trouver des jeux +18 ans, où vous allez pouvoir incarner un héros et donner libre cours à vos envies et fantasmes sexuels. Contrairement aux films de porno asiatique, où les scènes de sexe sont censurées à l’aide d’une mosaïque, la plupart des jeux Hentai ne sont pas censurés. Autre bonne nouvelle, pour les amateurs de ce type de jeux vidéos, sachez qu’ils sont aujourd’hui développés pour être jouables sur toutes les plateformes. Vous pouvez donc commencer sur votre smartphone (iOS ou Android) et poursuivre vos ébats sur votre ordinateur (Windows, Mac et même sous Linux). C’est peut-être, une bonne solution pour perfectionner votre japonais, même s’il faut bien le dire, nous ne sommes pas certains que les méthodes de drague, mises en place dans le jeu, soient applicables dans la réalité avec les Japonaises.

Ne ratez plus les news tech importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici