PARTAGER

La sortie officielle de Disenchantment (Désenchantement en français) est prévue dans quelques semaines. La nouvelle série Netflix produite par Matt Groening est pleine de promesses. À quoi peut-on s’attendre après Les Simpson et Futurama ?

Une série Netflix très attendue en 2018

Chaque année, la liste des séries les plus attendues est dressée. En 2018, elle comprend la saga Disenchantment produite par le père des Simpson, Matt Groening. Sur Internet, elle déchaîne déjà les passions. Pour le moment, le producteur peut se vanter d’avoir réalisé un sans-faute. Et cette nouvelle série pourrait faire souffler un vent de fraîcheur sur sa très honorable carrière.

La bande-annonce de Disenchantment :

À son actif, Matt Groening compte Les Simpson donc, mais aussi Futurama. Deux séries ayant rencontré un vif succès. Avec Disenchantment, il compte s’attaquer à un nouveau genre : le fantasy. Et jusqu’ici les fans ont l’air conquis. En effet, la nouvelle série animée de Matt Groening va suivre les aventures d’une princesse alcoolique. Elle sera accompagnée de son propre démon ainsi que d’un elfe hédoniste.

Du grand n’importe quoi à Dreamland

La série est simplement décrite de la sorte par Netflix, qui la lancera le 17 août prochain. Il semblerait donc qu’elle soit un condensé de n’importe quoi. Et Matt Groening excelle dans ce domaine. C’est d’ailleurs l’un des reproches qui sont faits aux Simpson. Ils sont jugés trop « lisses et agréables ». Ils ne colportent pas vraiment de vulgarité. Avec Futurama, les épisodes sont plus « trash » et c’est ce que les fans attendent.

Disenchantement
Crédit photo : Wikimedia Commons

Il est donc fort probable que Matt Groening se lâche totalement dans cette nouvelle série prenant place dans un monde fantaisiste. Il est par conséquent difficile d’être pessimiste quant au lancement de la série. Tous les éléments attendus semblent être réunis : un scénario simple qui prend place dans un monde (Dreamland) totalement dingue. Et avec Netflix comme support, la série pourrait rapidement prendre son envol. Les Simpson et Futurama ont beaucoup souffert du streaming et du téléchargement illégal. Espérons que ça ne soit pas le cas pour Disenchantment. 

Source :

Hitek