PARTAGER

Apple n’a que très peu amélioré sa tablette l’iPad ces dernières années. Depuis le modèle Pro lancé en 2015, la firme américaine n’a pas vraiment rafraîchi la tablette qui se vend le mieux en ce moment. Mais les choses devraient changer compte tenu du fait qu’Apple prépare activement le lancement d’une toute nouvelle ardoise tactile. Celle-ci volerait quelques éléments du design du dernier smartphone de la firme à la Pomme. Notamment l’encoche.

Pressentie pour être dévoilée au grand public courant septembre ou octobre, le nouvel iPad Pro 2018 n’a presque plus de secret pour nous à plusieurs semaines de son officialisation.

Un écran sans bordures, avec l’encoche, un peu comme l’iPhone X

Depuis l’avènement des écrans incurvés inventés par Samsung en 2013, la bataille autour des dalles tactiles dépourvues de bordures faite rage dans l’industrie du smartphone. Si LG, Sony et autres concurrents de la marque sud-coréenne se sont essayé chacun son tour aux écrans incurvés le consensus fut trouvé en l’écran bord à bord depuis l’essai transformé du LG G6.

Le design de l’iPad Pro de 2018, arborant supposément une encoche ou pas du tout – Crédits photo : Venya Geskin

L’an dernier, même l’iPhone jusqu’à présent lanceur de tendances a succombé à la folie de l’écran bord à bord en livrant un iPhone X littéralement sans bordures. Pour solutionner la problématique de la position des capteurs situés en façade Apple a eu la bonne ou mauvaise idée de copier un élément fort du design de l’Essentiel Phone, l’encoche. L’iPhone X est un somptueux smartphone, qui s’est même mieux vendu que prévu. Et l’encoche se fait vite oublier grâce à un contrôle presque entièrement par les gestes. D’où l’idée d’Apple de l’implémenter sur sa prochaine génération de tablettes haut de gamme.

On est donc presque sûr d’avoir affaire cette année à un iPad ou plus exactement à une nouvelle gamme d’iPad dépourvus de boutons Home. L’iPad Pro de 2018 serait donc la première tablette au monde dotée d’un design presque borderless.

Un écran plus grand, rumeur non confirmée mais plausible

Le fait d’implémenter sur son nouvel iPad un écran bord à bord permet à Apple de grappiller quelques centimètres de chaque côté du châssis. On est donc en droit de se poser la question de savoir si jamais la marque américaine de Cupertino compte se servir de ces maigres centimètres gagnés pour offrir à l’utilisateur un écran plus grand, ou alors tout simplement réduire le gabarit général de l’ardoise tactile. Un tel écran pourrait offrir une diagonale de 11,9 pouces au mieux selon les analystes.

L’iPad Pro 2018 serait doté d’une encoche accueillant TrueDepth – Crédits photo : Carlos Guerra

Si aucune hypothèse ne semble être privilégiée par les acteurs du moulin à rumeurs, on partira sur la base d’un iPad Pro 2018 avec un vaste écran, ou alors un iPad Pro 2018 plus Mini qu’autre chose et embarquant des fonctionnalités surboostées.

Cependant, une chose est tout de même confirmée afin d’éviter une hausse perverse des prix de l’iPad de cette année. En effet, l’écran de l’iPad resterait de type LCD. Apple ferait donc l’impasse sur l’OLED. La seule évolution matérielle côté écran serait une amélioration de la définition.

Face ID débarque enfin sur les tablettes, Apple lance la mode

Si l’iPad Pro de 2018 devrait se contenter d’un écran de génération précédente pour des soucis de positionnement tarifaire, la tablette devrait en revanche maximiser sur le plan de la sécurité. Ceci passerait essentiellement par l’implémentation de la technologie de reconnaissance faciale 3D d’Apple, Face ID.

L’outil modifierait drastiquement l’ergonomie de la façade de l’iPad pro, comme on peut le voir sur les rendus ci-dessous :

Le design de l’iPad Pro de 2018, arborant supposément une encoche ou pas du tout – Crédits photo : Venya Geskin

Cette information qui courait déjà sur la toile depuis quelques mois a presque été confirmée par l’iOS 12. Des indices laissés ici et là par Apple dans la dernière version de son OS mobile suggèrent que la prochaine version de Face ID qui devrait débarquer sur les appareils de 2018 sera être en mesure de reconnaître jusqu’à deux visages. Seule une tablette à usage familial nécessite autant d’égards.

De plus, un second indice suggère des modifications du code qui pointent en direction de nouveaux gestes. Ceux-ci confirment donc la suppression du bouton Home. Puisque l’iPhone X dispose déjà des dits gestes depuis l’an dernier. L’un des nouveaux gestes rappelle même assez clairement l’une des manipulations permettant de revenir à l’écran d’accueil de l’iPad (glisser de bas en haut sur le Dock). Troisième et dernier indice, la réorganisation de la barre des notifications. Le centre laisse en effet place à un vide inexpliqué tandis que les informations d’état de l’appareil en question sont dispersées sur les côtés. Là aussi l’iPhone dispose déjà d’une ergonomie logicielle similaire. Seul un nouvel appareil peut donc prétendre en hériter cette année. L’iPad Pro de 2018 peut-être ?

L’iOS 12 suggère l’arrivée de l’encoche ou a minima d’un design borderless sur l’iPad Pro de 2018 – Crédits photo : Twitter

Pas sûr cependant que d’autres acteurs s’y intéressent quand on jette un coup d’œil à la liste des rescapés du navire marchand des tablettes. En effet, seuls Samsung, Xiaomi et Lenovo se risquent encore à développer des tablettes désormais. Les autres concurrents ont tout bonnement jeté l’éponge.

Un processeur au top, mais sans fioritures

Si nous sommes pratiquement sûrs qu’Apple devrait dévoiler au sein de ses trois prochains iPhone un nouveau processeur, il est peu probable que cette nouvelle puce anime l’iPad Pro 2018. C’est en tous cas le point de vue de l’analyste Ming-Chi Kuo de chez KGI Securities, spécialiste de l’écosystème Apple.

iPhone 8, processeur A11
Illustration du A11 d’Apple, qui sera certainement intégré dans l’iPhone 8 et qui sera gravé en 10 nm – Crédits photo : Public Domain Images

En effet, selon l’analyste, Apple aurait intérêt à maintenir assez bas les prix de ses prochaines tablettes compte tenu de l’état du marché des ardoises tactiles. Nouveau processeur signifiant coûts relatifs à la recherche et au développement, l’analyste pense qu’Apple fera logiquement le choix d’une puce datant d’une année ou deux pour animer l’iPad Pro de 2018.

Le site américain 9to5mac évoquait cependant l’arrivée d’un processeur à huit cœurs venant prendre la suite de celui à six cœurs présent dans l’iPad Pro de 2017.

Source :

TechGuru