PARTAGER

La NASA est sans nouvelles du rover Opportunity depuis maintenant plusieurs semaines. L’appareil se trouve en mode panne depuis le 12 juin dernier, en raison d’une importante tempête. L’agence spatiale tente de le réactiver.

Le rover en mode panne depuis plus de deux mois

Depuis le 30 mai 2018, une tempête de grande ampleur balaye la planète rouge. Elle a eu un impact sur le rover Opportunity, qui a été contraint de se mettre en mode panne. Ce n’est pas le vent qui a bloqué l’engin, même s’il souffle de 150 à 200 km/h, mais les poussières. Elles ont totalement obscurci l’environnement, ce qui a forcé l’arrêt du rover. Ce dernier s’alimente à partir de lumière pour fonctionner.

opportunity
Crédit photo : Aynur_Zakirov – Pixabay

Tous les systèmes d’Opportunity sont éteints, à l’exception de l’horloge chargée de le réveiller pour s’assurer que les batteries se rechargent. Mais depuis quelques jours la tempête semble se calmer. La NASA se montre donc optimiste quant au possible réveil de son appareil. Il faudra certainement patienter plusieurs jours, voire quelques semaines avant de recevoir un signe d’Opportunity. 

Une playlist pour réveiller Opportunity ? 

Les batteries d’Opportunity semblent être restées en bon état. De plus, la tempête ne leur a pas infligé de températures extrêmes. Ces deux facteurs se montrent donc favorables à la réactivation du rover, en mission sur Mars depuis 2004. Les ingénieurs ont eu une idée surprenante pour réveiller l’appareil : lui préparer une playlist pour l’inciter à se réveiller. Depuis le 4 août, Opportunity reçoit chaque jour une nouvelle chanson.

opportunity
Crédit photo : Nicholas Santoianni – Unsplash

La NASA avait déjà procédé ainsi pour réactiver Opportunity en 2004. Les ingénieurs se donnent donc encore quelques semaines pour réveiller le robot, au moins jusqu’à la mi-septembre. Parmi les titres joués au rover se trouve la chanson Wake me up before you go-go de Wham. Envoyé pour une mission de trois mois, Opportunity a déjà passé plusieurs années sur la planète rouge. 2018 sera-t-elle la dernière ?

Source :

Begeek