PARTAGER

Surnommé l’oiseau blanc, de par sa ressemblance au grands oiseaux blancs, il est le résultat d’une collaboration franco-britannique qui a nécessité des années d’études et de recherches scientifiques.

Définitivement mis à la retraite en octobre 2003, quelles ont été les circonstances de la mise hors-service de l’Oiseau Blanc?

En 1969, le Concorde a effectué son tout premier vol et 30 ans après il était toujours le seul avion supersonique au monde.

Mis en service pour les vols commerciaux le 21 janvier 1976, seul 14 modèles ont été achetés: 7 par Air France et 7 par British Airways. En effet, en raison de nombreux coûts liés à l’entretien de l’appareil, de son importante consommation en kérosène et du premier choc pétrolier de 1971, toutes les compagnies aériennes qui avait initialement passé commande après la présentation du prototype de Concordes se sont peu à peu rétractées.

Le Concorde volait à 2158 km/h en vitesse de croisière, soit plus de deux fois la vitesse du son à Mach 2.02; à cette allure il va parcourir 100 km en 3 minutes (c.-à-d. 555 mètres/ seconde). Bien qu’il n’existe pour l’instant pas d’avion commercial aussi rapide que le Concorde, vous pouvez jeter un oeil aux jets les plus rapides du monde, si vous aussi vous avez envie de voyager à la vitesse du son.

Le Concorde a effectué son dernier vol avec Air France, entre New York et Paris, le 31 mai 2003. Tandis que les vols de British Airways se sont poursuivis quelques mois encore, avant d’effectuer une tournée d’adieu. Son tout dernier vol a eu lieu le 24 october 2003, après 27 ans de services.

La fin d’une époque.

Alors que British Airways et Air France reprochaient déjà à l’avion ses coûts de maintenance élevés et son taux de remplissage plutôt bas, le 25 juillet 2000 sonne le glas du Concorde: quand ce dernier s’écrase, seulement quelques minutes après le décollage, faisant 109 morts à bord et 4 au sol.

Les causes de l’accident, selon le rapport final du BAE (Bureau Enquêtes et Analyses) serait le résultat d’une collision entre un pneu avant de l’appareil et une lamelle métallique présente sur la piste, provenant de l’avion l’ayant empruntée avant le décollage du Concorde. Le morceau de pneu qui s’est détaché, a fait éclater de l’intérieur une partie du réservoir de carburant lorsqu’il a heurté l’appareil en raison de la violence du choc.

Si cet événement est venu sceller le sort de l’appareil, d’autre facteurs aggravants n’ont pas permis de sauver l’oiseau blanc: la dégradation de la situation économique, son âge et les coûts de maintenance accrus, le fait que l’appareil était considéré comme trop bruyant… pour ne citer que quelques exemple.

Qu’est-il arrivé à la flotte Concorde?

Au total, 20 avions Concorde ont été construits, entre la France et le Royaume-Unis. Six étaient des prototypes ainsi que des appareils de présérie, les quatorze autres ont été mis en service par les compagnies aériennes qui ont conçu l’appareil.

Bien qu’il ne vole plus aujourd’hui, le supersonique passionne toujours autant les férus d’aéronautique et ne finit pas de gagner des coeurs. Il a été remis par les constructeurs, Air France et British Airways, à des musées, des aéroports ou des associations.

Vous pouvez admirer le fleuron de l’aviation franco-britannique, en France, dans le musée Aeroscopia de Blagnac près de Toulouse, dans celui de l’air et de l’espace du Bourget, ainsi qu’à l’aéroport Paris-Roissy Charles-de-Gaulle.
Vous pouvez également le retrouver autour du monde à Londres, Bristol ou encore Manchester au Royaume-Uni, ainsi qu’en Allemagne ou encore aux Etats-Unis.

L'oiseau Blanc dans les airs.

Bien que certains passionnés se prennent à rêver à la résurrection de l’avion mythique, cet éventualité semble vraiment peu probable.
En effet, pour permettre à l’oiseau blanc de regagner le ciel il faudrait non seulement rénover l’appareil qui n’est pas en état de voler à l’heure actuelle, mais également disposer de main d’oeuvre assez expérimentée pour s’occuper de l’avion.

Dans tous les cas, il semble que ni British Airways, ni Air France n’ait l’intention de céder la vente d’un supersonique et ce bien que le club Concorde ait déclaré avoir les moyens de rendre l’impossible, possible: en rachetant et restaurant deux appareils afin de les remettre en service d’ici à 2019. Juste à temps pour célébrer le cinquantième anniversaire du vol inaugural de Concorde.

Malgré son échec industriel, la catastrophe de juillet 2000, et même s’il ne volera plus jamais, le Concorde restera dans les mémoires comme un mythe de l’aéronautique dont les performances n’ont encore jamais été égalées par un avion de ligne et dont il faut entretenir la mémoire.

Source: https://www.thesun.co.uk/tech/2203042/concorde-stop-flying-where-displayed/