PARTAGER

Tout aura finalement réussi à Google, excepté le réseautage social. Le géant de la recherche en ligne également propriétaire de Gmail, YouTube, Google Maps, Google Chrome pour ne citer que ces plateformes, a fini par avouer son échec et ferme définitivement Google+. L’ultime tentative sociale de Google aurait été compromise par une faille de sécurité XXL. Pour des « raisons de sécurité et aussi d’image de marque », Google décide d’enterrer Google+.

Google+ : 500 000 comptes auraient été compromis

Google annonce que plus de 500 000 comptes de son réseau social auraient été compromis par une importante faille de sécurité. Entre 2015 et 2018. La firme n’a cependant aucune preuve que cette faille ait été exploitée par des pirates.

Google+ ferme pour de bon

Ce n’est pas la première fois que Google/Alphabet ferme son réseau social. On a souvenir de problèmes techniques qui avaient obligé la marque à suspendre le fonctionnement de Google+ en 2015, puis en 2016.

Cependant, la décision actée par le géant de Mountain View en début de semaine semble irrévocable. La plateforme sociale de Google tire sa révérence après 6 ans de bons et loyaux services. Affichant au compteur plus de 50 millions d’utilisateurs, le service n’aura apparemment pas été suffisamment rentable pour que le géant de la recherche en ligne daigne lui accorder plus de crédits.

Google+ – Crédits photo : TechGuru

Google+ était surtout apprécié des férus de nouvelles technologies et de photographie. Le réseau social disposait d’une multitude de comptes et groupes liés à l’univers du jeu vidéo ou de la programmation, mais aussi aux voyages, à la cuisine et même les sciences fondamentales telles que les mathématiques ou la physique. Les geeks perdent donc avec leur plateforme de réseautage social.

Un enterrement sur plusieurs mois

Google fermera son réseau social progressivement durant les 10 prochains mois. Le temps de permettre à ses utilisateurs une migration vers d’autres plateformes en douceur.