À l’heure actuelle, les activités concernant les crypto-monnaies ne font l’objet d’aucune réglementation spécifique en France. Il en résulte une inquiétude du public, car celui-ci a l’impression de ne pas être protégé contre les individus indélicats. En conséquence, les acteurs de la crypto-monnaie ont trop souvent du mal à convaincre les personnes physiques ou morales d’utiliser leurs services et ils doivent faire face à la concurrence des organismes pouvant offrir davantage de garanties. Pour compenser cet état de fait, ils doivent souvent miser sur la pédagogie, à travers un bon article sponsorisé par exemple.

Les difficultés résultant de la réglementation applicable en France aux activités concernant les crypto-monnaies

Toutefois, cette lacune pourrait être comblée, car nos législateurs étudient des dispositions qui devraient permettre aux acteurs de cette monnaie de demander un agrément à l’Autorité des marchés financiers. Cet organisme vérifiera les garanties offertes aux investisseurs ainsi que l’honorabilité des dirigeants avant d’accorder l’agrément.

Les organismes ayant obtenu ce visa auront une meilleure crédibilité vis-à-vis des investisseurs et ils pourront notamment ouvrir un compte bancaire.

Le but de la démarche des pouvoirs publics français consiste à créer une réglementation souple, mais offrant une protection suffisante aux investisseurs tout en s’adaptant aux évolutions de l’univers des crypto-monnaies. Ces acteurs réglementés et autorisés pourront facilement communiquer à travers une plateforme spécialisée dans le marketing d’influence et les articles sponsorisés, à l’instar de getfluence.

Les avantages du native advertising

Une fois que les dispositions visées ci-dessus seront applicables, les acteurs de la crypto-monnaie profiteront des avantages de leur nouvel environnement juridique et de ceux du native advertising. Il s’agit d’une stratégie publicitaire qui s’utilise essentiellement sur Internet en apparaissant dans un contenu classique. Grâce à cela, l’acteur de la crypto-monnaie profite du contenu dans lequel sa publicité est insérée pour faire connaître ses prestations. Les publicités du type « Facebook ads » en constituent des exemples caractéristiques.

En outre, une annonce publicitaire diffusée par ce moyen risque moins d’être bloquée par un logiciel empêchant l’apparition des publicités. Il existe encore la possibilité de l’achat de lien au sein d’un contenu éditorial.