fbpx
Accueil Technologie Application Yubo s’associe à l’ONG NCMEC pour renforcer la sécurité de ses utilisateurs

Yubo s’associe à l’ONG NCMEC pour renforcer la sécurité de ses utilisateurs

0
357

La plateforme sociale Yubo, qui rassemble 28 millions d’inscrits dans le monde, a annoncé ce lundi un nouveau partenariat avec une instance de protection de la jeunesse, destiné à améliorer la sécurité de ses utilisateurs. En parallèle, Yubo a implémenté deux nouveaux filtres de sécurité afin de tendre, autant que possible, vers le risque zéro pour ses membres. En effet, pour Yubo, la protection la plus absolue des mineurs revêt une dimension hautement stratégique. L’application est très majoritairement fréquentée par des membres venus de ce qu’il est commun de nommer « Génération Z », à savoir ceux, bien souvent mineurs, nés à partir de 1995.

Un partenariat avec le NCMEC américain

Le NCMEC est une ONG américaine, créée par le Congrès des États-Unis en 1984, chargée de contribuer à la recherche des enfants disparus et à la sensibilisation des familles sur cette problématique épineuse. Ce partenariat est inédit et Yubo est, à ce jour, le seul réseau social à avoir tissé des liens aussi étroits avec cette institution. Le but est de permettre une meilleure coopération entre la plateforme créée par Sacha Lazimi et les autorités américaines. En effet, à travers ce partenariat, Yubo s’engage à fournir au NCMEC toutes les données nécessaires en cas de suspicion d’activité illégale concernant des mineurs. Charge ensuite au NCMEC, dont la fine connaissance de ces enjeux et du système américain est un atout précieux, de les faire remonter aux autorités compétentes.

Le NCMEC devrait aussi assurer une mission de suivi et de conseil de Yubo, notamment à travers la présence de John Sheban, vice-président de l’ONG, au Safety Board du réseau social, qui rassemble des experts internationaux de la cybersécurité et de la protection de l’enfance. « La sécurité des jeunes est la priorité absolue de Yubo. Nous sommes l’une des seules plateformes sociales qui investit massivement dans les ressources humaines, techniques et financières pour garantir en permanence que Yubo soit la plateforme la plus sécurisée pour la génération Z » explique Marc-Antoine Durand, directeur des opérations de Yubo.

Yubo implémente aussi deux nouvelles mesures de sécurité

Deux nouvelles fonctionnalités viennent renforcer les mesures globales déjà implémentées par Yubo. Désormais, Yubo s’engage à transmettre un message d’avertissement « en temps réel » à tout utilisateur qui serait sur le point d’envoyer des informations personnelles (adresse email, localisation, numéro de téléphone…). À cette approche pédagogique, fondamentale dans la stratégie de Yubo visant à responsabiliser ses utilisateurs sans directement s’engager dans une démarche punitive, s’ajoute une vérification systématique d’identité en bloquant tous les utilisateurs ne fournissant pas de photo d’eux-mêmes à l’inscription. Le but : éviter l’inscription de faux profils potentiellement douteux et prémunir les jeunes utilisateurs de toute forme de contact avec d’éventuels prédateurs.

Deux nouvelles mesures qui viennent compléter la modération en direct via des algorithmes et des équipes humaines déjà en œuvre sur Yubo, ainsi que la vérification systématique d’identité au moindre doute sur l’âge d’un inscrit.

Ne ratez plus les news tech importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !