Avec l’arrêt des compétitions suite à la propagation mondiale du coronavirus, l’activité des paris sportifs a connu un fort ralentissement mettant les bookmakers en difficultés et les parieurs à la recherche de nouvelles stratégies de jeu. L’Esport a su attiser la curiosité des parieurs inconditionnels et connaît depuis un engouement sans précédent.

Esport : pari sportif d’un nouveau genre

La planète sport ne s’en sort pas indemne du bouleversement mondial causé par le covid19. La viabilité de certains clubs, même prestigieux , a été remise en question à tel point que les salaires de joueurs ont été réduits, les contrats moins nombreux avec des propositions bien moins attirantes. Mais ce sont les bookmakers qui pâtissent le plus de l’annulation et du renvoi des compétitions sportives.

Pour pallier ce manque à gagner, les bookmakers se tournent de plus en plus vers l’esport considérée désormais comme une alternative intéressante permettant de limiter les risques financiers découlant de l’inactivité forcée des parieurs. Ces derniers ont d’ailleurs fait preuve d’un intérêt marqué pour cette discipline. L’augmentation constante du nombre de visites et d’inscriptions sur les meilleures applications de paris sportifs ainsi que des paris misés sur les jeux en ligne en atteste largement.

L’esport ou sport électronique est une discipline qui regroupe l’ensemble des jeux vidéos compétitifs. Elle rassemble des millions de passionnés à travers le monde qui s’affrontent régulièrement lors de compétitions dont la médiatisation est de plus en plus présente. Aussi face à l’annulation des compétitions, de nombreux sports ont décidé de poursuivre leurs championnats sur consoles ou simulateurs.

Le premier grand championnat à avoir migré vers une plateforme virtuelle est sans doute la NBA suivi par la suite par le championnat espagnol de football. Le sport automobile n’est pas en reste. Alors que la Formule 1 était contrainte de revoir une grande partie de son calendrier en reportant ou en annulant les sept premiers grands prix de la saison, une compétition virtuelle parallèle s’est mise en place.

Pour le tennis, la première initiative a aussi eu lieu en Espagne, un des pays les plus durement touchés par la pandémie. Les organisateurs du tournoi ont aussitôt remplacé par une épreuve virtuelle jouée sur Tennis World Tour. De nombreux bookmakers, comme Betfair, Bet365 ou encore Ladbrokes ont ainsi étoffé leurs offres avec le sport virtuel. DraftKings et Microgaming ont récemment conclu des partenariats avec pour offrir à leurs clients des paris sur le sport virtuel.

Les fournisseurs de données sportives apprécient également cette tendance. Sport Radar a lancé fin mars Simulated Reality, une solution de sports virtuels basée sur l’intelligence artificielle. Toujours en mars, IMG Arena a annoncé le lancement d’une offre de sports virtuels en coopération avec l’Association des professionnels du tennis (ATP). 

Non seulement, l’eSport permet de participer à diverses compétitions de joueurs de jeux vidéos à l’échelle mondiale, mais, dorénavant, il intéresse également des milliers de parieurs à travers le monde.  En effet, il est possible de recenser des sites de paris permettant ainsi aux joueurs de parier. Chaque passionné est en mesure de miser sur une équipe durant une rencontre de jeu vidéo. De même que tant d’autres paris sportifs, il est possible de choisir entre des paris simples, des paris combinés ou des paris en direct. 

La pandémie est donc une occasion de remanier la structure des bookmakers qui doivent s’adapter à la situation pour survivre. L’Esport est un support prometteur auquel ils faut s’intéresser de près étant le seul à pouvoir tirer profit de la situation pandémique qui a chamboulé la planète. Aussi, devront-ils savoir inciter les parieurs à faire plus que de s’inscrire sur les sites et oser parier plus qu’ils ne le font actuellement. Le challenge est lancé…

Ne ratez plus les news tech importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici