PARTAGER

Acer poursuit son incursion dans le marché des machines tournant sous ChromeOS, l’OS de Google destiné aux ordinateurs. Le modèle 2016 du Chromebook 15 du chinois est officiel.

Le futur de l’ordinateur se fera avec ChromeOS, que Microsoft ou Apple le veuillent ou non. Si le système de Google était jadis cantonné à un usage marginal par les réels fans de marque ou les amoureux des gadgets, les machines tournant sous l’OS de Mountain View se démocratisent chaque jour un peu plus. Ce phénomène est amplifié depuis peu par la compatibilité de ChromeOS d’avec les applications Android. Partenaire de la première heure, Acer présente l’itération 2016 de son Chromebook 15, pas de franche révolution, mais quelques améliorations ici et là.

Au menu, réduction de la facture qui se veut moins salée, mais aussi, une batterie nouvelle, qui confère à la machine une impressionnante autonomie. Si vous boudiez les Chromebook car considérés comme peu performants, vous n’aurez plus de raison valable grâce au Chromebook 15 2016 d’Acer.

Quid du design ? Tout en plastique

Acer est un spécialiste de l’informatique discount, et réussi même la prouesse cette année de proposer des machines encore plus discount que les précédentes, dans son propre catalogue. Pour parvenir à un pareil résultat sur le Chromebook 15, la firme chinoise a du faire quelques concessions, notamment de passer au tout plastique. Ainsi, sur son nouveau Chromebook, ne vous attendez surtout pas à trouver de matériaux nobles, tout est en dérivés d’hydrocarbures. Outre le fait de réduire la facture de manufacture et donc le tarif final, ce passage au tout plastique a pour principal avantage d’alléger le Chromebook 15, qui ne fait désormais plus que 1,9 kg, pour des dimensions de l’ordre de 38,3 x 25,6 x 2,4 cm.

Toutefois, plastique ne rime pas ici avec esthétique désuète, puisque la machine arbore des traits qui rappellent assez ceux du MacBook de 2008. On a droit à un châssis unibloc, proposé en deux teintes, blanc et noir. Le dos de la partie écran ne comporte que les logos Acer et ChromeOS, tandis que la partie comportant le clavier cache une disposition digne des haut-de-gamme. Soit un clavier normal, et deux grilles de haut-parleurs disposées de part et d’autres dudit clavier. Le trackpad occupe toujours la position centrale de la zone inférieure au clavier. C’est du plus bel effet.

À noter enfin que si la machine est bien faite de plastique, une petite touche premium a été appliquée surtout sur le modèle noir, dont le dos de la partie logeant l’écran non tactile, imite de l’aluminium brossé. C’est appréciable de la part d’Acer.

Acer Chromebook 15

Sous le capot, que du neuf, ou presque

Comme son nom l’indique, le Chromebook 15 maintient une diagonale de 15 pouces. L’écran mat conserve la même définition, soit 1366 x 768 pixels. Pour animer cette belle dalle non tactile, Acer a invoqué un processeur Intel, le Celeron N3060, doté de deux cœurs plutôt véloces. Cette puce pas très récente est par ailleurs épaulée par 2 Go de mémoire vive, que vous pourrez bien-sûr étendre jusqu’à 8 Go en ouvrant le capot (ce qui annule aussi la garantie malheureusement). 16 Go de stockage sont selon Acer plus que suffisants pour stocker vos données dans l’ordinateur, mais rassurez-vous, vous pourrez connecter un disque-dur externe ou une clé USB pour étendre tout ça. De plus, Google vous propose en sus du stockage en ligne.

La grosse nouveauté qu’embarque le Chromebook 15 cette année est sans doute sa batterie, qui se veut plus garnie, et propose même une autonomie qui rappelle assez les Ultrabook ou les MacBook, soit plus de 12 heures en une seule recharge.

Quid de la connectique ?

Voilà un volet qui révèle toujours des surprises sur les Chromebook, mais sur le 15 d’Acer cette année, pas la peine de chercher, tout y est. Ainsi, pour étendre votre capacité de stockage ou connecter à l’ordinateur des périphériques, vous pourrez vous servir de l’un des deux ports USB 3.0. Il n’y a pas d’USB Type-C ici, ce sera peut-être pour l’année prochaine, qui sait… Outre le port d’alimentation que l’on ne compte plus, on retrouve aussi une sortie HDMI, pour raccorder le Chromebook 15 2016 d’Acer à un écran plat de plus grande taille.

Sur le plan des communications sans-fil, rien de plus que le WiFi, apporté par la carte dédiée 802.11 ac de dernière génération intégrée.

Commercialisé aux USA pour l’instant

Comme d’accoutumée avec ce genre de produits, ce sont les Etat-Unis qui recevront les premiers le Chromebook 15 2016 d’Acer. Il y est lancé dans les jours à venir à un tarif plus qu’intéressant, 199 dollars. Un lancement en Europe est prévu, mais aucune date sur son effectivité n’a réellement été émise.

Commentaires