PARTAGER

Ces chaussures intelligentes vous permettront de marcher ou de courir à votre rythme sans jamais avoir mal aux pieds, il n’y a plus de risques d’ampoules !

Les fabricants de produits de mode ne manquent pas d’imagination quand il s’agit de créer de nouveaux costumes ou accessoires. Après avoir découvert une cape sensorielle capable de bouger quand une personne vous regarde, mais également les divers vêtements connectés que nous risquons de porter dans quelques années, voici les chaussures du futur ! Celles-ci sont considérablement différentes des baskets traditionnelles et sont réutilisables à l’infini. Découvrons ensemble leurs caractéristiques si particulières.

À lire aussi :
– Mourir de façon écolo c’est possible avec cette combinaison !
– Nike lance la première chaussure auto-laçante au monde !

Un matériau de fabrication très étonnant

Shamees Aden est une styliste londonienne qui va révolutionner le monde des chaussures de sport grâce à cet incroyable prototype expérimental. Alors que certains mettent à contribution les imprimantes 3D dans la création d’objets en tout genre, notamment des prothèses pour les personnes dans le besoin, elle a pensé à intégrer ce processus dans l’univers de la mode. Pour cela, elle a travaillé avec Martin Hanczyc, un professeur de l’Université du Danemark du Sud, spécialisé dans l’étude des protocellules. Car oui, ces baskets sont fabriquées à partir d’un matériau vivant qui leur permettent de s’adapter au pied de l’utilisateur et à son rythme d’activité et au terrain.

Proto-cellules, Chaussures, Amoeba Shoe

Crédit photo: Amoeba Shoes – Shamees Aden

Qu’est-ce que les protocellules ? Il s’agit de cellules qui seraient à l’origine de la vie. Pour créer les chaussures du futur, des chercheurs ont tenté de reproduire ces molécules à partir de liquides chimiques. Une protocellule artificielle n’est pas vivante par définition puisqu’elle ne représente qu’un simple corps. Pour qu’elle s’anime, il lui faut de l’énergie créée par le mouvement. C’est donc un matériau très spécifique et plein de surprises. Les modèles de la marque “Amoeba” agissent comme une seconde peau et se renforcent selon les points d’impacts. Le coureur a donc l’impression d’être sans chaussure, et pourtant il n’a pas mal aux pieds…

Des baskets qui se régénèrent la nuit

Les Amoeba Shoes sont développées par bio-impression 3D à partir d’un matériau entre le vivant et le non-vivant. Elles seraient capables de se régénérer la nuit car après utilisation, il faut les plonger dans un bocal rempli d’un liquide spécifique. Si ce projet scientifique fait parler de lui, les chaussures ne verront certainement pas le jour avant 2050 le temps de les mettre au point et d’étudier plus profondément les protocellules. En tous cas, il n’y aurait plus de problèmes de lacets défaits qui risquent de nous faire tomber ou bien encore d’ampoules créées par le frottement des baskets.

Amoeba Shoes, Chaussure réactive

Crédit photo: Amoeba Shoes – Shamees Aden

Le mot de Shamees Aden : “Les cellules ont la capacité de se gonfler et de se dégonfler afin de répondre à la pression qui leur est imposée. Lorsque vous courrez sur différents types de terrains, la chaussure sera capable de s’adapter en fonction de la pression exercée avec le pied et de proposer ainsi un appui toujours optimal au coureur”. Serait-ce la norme du futur ?

Crédit photo principale : Amoeba Shoes – Shamees Aden

Commentaires