PARTAGER

Prochain téléphone intelligent low-cost d’Apple, l’iPhone SE voit quelques détails dévoilés par un analyste.

Re-brandé en iPhone SE, l’ex iPhone 5SE qui était annoncé alors à l’époque comme un iPhone 5S remixé serait en fait plus puissant que sa muse, qui perdrait par la même occasion 50% de sa valeur officielle. Quelques détails techniques, notamment le processeur et le capteur photo principal, ont fusé et l’analyste chinois Ming-Chi Kuo a encore frappé.

Les caractéristiques techniques supposées

Ming-Chi Kuo, l’analyste chinois officiant chez KGI Securities, est une valeur sûre dans le secteur des rumeurs devenues réalité, sur les produits Apple notamment. Ce dernier a atteint une telle notoriété qu’il est difficile de s’imaginer un produit à la Pomme qui échappe à sa connaissance.

Toujours bien informé, Mr Ming-Chi Kuo prédit pour l’iPhone SE quelques spécifications techniques alors annoncées sous forme de rumeurs peu crédibles. En effet selon lui, Apple ferait l’impasse sur l’intégralité des composants de l’iPhone 5S dont s’inspire son nouveau smartphone low-cost, et se rapprocherait incestueusement de l’iPhone 6. Ainsi, aux commandes du smartphone, on trouverait un processeur maison, l’Apple A9, épaulé par 1 Go de mémoire vive, mais c’est surtout la NFC qui servira pour l’usage d’Apple Pay, qui est confirmée.

Outre ces points cruciaux, l’iPhone SE serait également doté d’un écran incurvé sur les bords, en tout cas bien que ne le sont les iPhone 6 et 6S ou leurs variantes Plus. Le WiFi est également confirmé ainsi que le Bluetooth 4.2 et la 4G+. La batterie du terminal serait seulement de 1643 mAh et il jouirait d’une mémoire de stockage interne de 16 Go, bien évidemment non extensible.

Pas de 3D Touch, mais une meilleure photo

L’information capitale de ce billet est la présence d’un capteur photo de 12 millions de pixels qui viendrait donc inscrire l’iPhone SE dans la continuité du chemin tracé par les iPhone 6S et 6S Plus, introduisant pour la première fois une montée en résolution des capteurs photo des téléphones intelligents d’Apple. De plus, le capteur frontal hériterait lui de l’excellente puissance de l’ex capteur principal, soit 8 millions de pixels.

En revanche, pas de 3D Touch sur l’écran lui aussi confirmé de 4 pouces (très légèrement plus de 4 pouces) ni de Live Photos non plus. Pour information ces deux technologies ont été lancées en 2015, l’une permettait de gérer le smartphone tactilement en fonction des degrés de pression exercés sur son écran, là où l’autre permettait de capturer avant et après la prise de vue photo, quelques secondes d’images et de son, histoire de se rappeler lors du visionnage, l’ambiance de cette journée mémorable à la plage avec la famille.

Enfin, Ming-Chi Kuo évoque le prix de l’iPhone SE, qu’il fixe entre 400 et 500 dollars US d’après MacRumors. Ce prix pousserait d’ailleurs selon l’analyste Apple à brader son iPhone 5S à moitié prix. Pour rappel l’iPhone 5S est commercialisé à 500 euros.

Crédit photo principale : Wikimedia – Zach.vega1

Commentaires