PARTAGER

L’histoire d’un pays en particulier est l’une des plus courtes du monde, car il s’agit d’un des derniers territoires découverts par l’Homme ! Quel est-il ?

Avec la population mondiale venant de passer la barre des 7,4 milliards d’habitants, il est juste de dire que s’il y a un endroit où il fait bon vivre sur Terre, il y a probablement quelqu’un qui y vit. Ou même beaucoup de gens. En effet, il y a moins de deux siècles, nous étions moins d’un milliard sur Terre, et nous devrions atteindre 11,2 milliards d’âmes en l’an 2100.

Un rapport de 2011 estimait qu’actuellement, 6,5% de toutes les personnes nées sur la terre étaient vivantes, de sorte que nous sommes aujourd’hui relativement sûrs d’avoir découvert tous les lieux et les ressources sur Terre. Mais cela n’a pas toujours été le cas : avant d’envoyer des satellites dans l’espace, certains endroits assez clés sur la planète ont échappé à l’Homme.

Comme le souligne un récent épisode (en anglais) de la chaîne YouTube RealLifeLore, il existe un certain nombre de territoires sur Terre qui ont curieusement été négligés jusqu’à relativement récemment, pourtant “énormes”, et à proximité de civilisations bien établies. Alors, que s’est-il passé ?

Tout part de l’Ethiopie

Commençons au berceau de l’humanité elle-même, en Afrique, où la découverte du squelette fossile Lucy en 1974 en Ethiopie laisse supposer que l’Homme a commencé à migrer de cette région il y a environ 195.000 ans. Il a fallu attendre jusqu’à 160.000 à 140.000 années en arrière pour que les premiers humains découvrent la région voisine du Soudan, et jusqu’à 125.000 ans pour découvrir la côte sud du continent africain.

Les premiers hommes mirent le pied en Inde il y a environ 70.000 ans, puis en Asie du Sud-Est près de 3000 ans plus tard. Puis tout s’est accéléré depuis, les hommes découvrant l’Egypte et une grande partie du continent africain, puis l’Australie, il y a 48.000 ans.

Emerald Lake, Nouvelle Zélande

Crédit photo: Wikimedia – Marcus Holland-Moritz

La Nouvelle-Zélande dernier “gros” pays à avoir été découvert

Cette découverte de l’Australie est assez spéciale, parce que les hommes qui sont arrivés là en premier, et leurs descendants, n’ont presque pas été dérangés par d’autres humains jusqu’à ce que les Britanniques débarquent en 1770. Cela signifie que les aborigènes australiens constituent aujourd’hui la plus ancienne civilisation sur Terre.

Après la découverte des Amériques 40.000 à 25.000 ans auparavant, de nombreux territoires ont été découverts jusqu’à récement. Mais ce qui est vraiment surprenant, cependant, ce sont les endroits que nous avons manqué. Comment l’Homme n’a découvert Madagascar, qui est énorme, et juste à côté du continent africain, seulement en 500 après JC ?

Et que dire de la Nouvelle-Zélande ? L’histoire de ce pays est l’une des plus courtes du monde, car il s’agit d’un des derniers territoires découverts par l’Homme. Il a été découvert par les Maori entre 1250-1300 après JC, alors qu’il était si proche de l’Australie !

L’Antarctique, l’ultime territoire

Ces deux pays ne sont certainement pas les derniers endroits découverts sur Terre, étant donné que beaucoup de petites îles ont été découvertes par la suite, mais pouvez-vous deviner quel est le dernier endroit sur la planète où l’Homme a mis le pied ? Il s’agit de l’Antarctique. Découvert en 1820, l’Homme n’y a mis le pied dessus qu’en 1895. Simplement pour mettre en perspective, nous avons découvert Uranus avant même de découvrir l’Antarctique !

Crédit photo principale : Pixabay – schaeffler

Commentaires