PARTAGER

Précurseurs, un couple de Britanniques équipé d’une technologie dernier cri expliquent comment ils parviennent à envoyer des e-mails en 1984 !

Alors qu’Internet et les e-mails, inventés par Ray Tomlinson, sont utilisés par des millions d’utilisateurs chaque jour, replonger dans le passé donne une certaine idée de l’évolution fulgurante d’Internet. Dans une émission du programme anglais Database diffusée en 1984, un couple de Britanniques présentent comment ils parviennent à se connecter au réseau MicroNet, une sorte de mélange entre le minitel, le télétexte et internet, et à envoyer un email.

Alors que l’utilisation des réseaux était à l’époque très limité, les possibilités offertes par cette technologie de pointe constituaient une véritable révolution: “c’est très simple. Le téléphone est connecté au réseau téléphonique grâce à une prise. Je n’ai qu’à la débrancher du téléphone pour la brancher sur cette boîte, le modem. Je n’ai plus qu’à brancher l’un des câbles du modem à l’endroit où était branché le téléphone. J’allume le modem, et voilà, c’est tout bon” explique fièrement Julian Green face à la caméra.

Micronet, l’un des premiers fournisseurs d’informations en Grande-Bretagne

Sans URL, les pages du Micro réseau étaient numérotées et ne donnaient que peu d’informations: “la page principale me donne les actualités du jour, les nouveautés du système et les différents logiciels disponibles. Sur cette page, je peux aussi écrire une lettre” explique Julian Green. Également équipé d’un chat pour converser avec les célébrités, le service était particulièrement en avance sur son temps.

Aussi équipé d’une boite mail (une fonctionnalité inventé par Ray Tomlinson et son mythique “@” en 1971), ce système permettait déjà d’envoyer des messages instantanément. Pour preuve, le couple s’amuse dans la vidéo à envoyer un courrier électronique à la régie des studios de Database: “meilleurs vœux à toute l’équipe de Database. Électroniquement vôtre, la famille Green.”, un message qui restera dans les annales.

À lire aussi : Les français toujours autant victimes de vol de données personnelles

Crédits photo principale: capture d’écran YouTube

Commentaires