PARTAGER

Attention lorsque vous faites des virées avec votre drone, il n’est pas autorisé de les faire voler partout. Pour vous aider à rester dans la légalité, Géoportail a mis en ligne une carte des sites !

Ça y est, vous avez franchi le pas et possédez enfin votre drone. Quelle qu’en soit la taille, il est quasiment impossible de le faire voler partout en France sans vous retrouver au commissariat avec une amende. Pourquoi l’avez-vous donc acheté s’il est interdit de faire mumuse avec votre dernier jouet, direz-vous ! La problématique n’est pas tant qu’il soit interdit de faire voler les drones sur le territoire français, mais surtout, il faut savoir où les faire voler. Si vous aussi faites partie de ces propriétaires désireux de faire quelques séances de vol de drones, une carte interactive créée par Géoportail répertorie les coins librement ouverts à proximité de vous.

À lire aussi : 5 drones pas cher à s’offrir pour débuter dans le pilotage

Une carte pour savoir où faire voler son drone

Accessible via ce lien (ou en bas de cet article), la carte interactive proposée par le gouvernement en collaboration avec le SIA (Service de l’Information Aéronautique) permet d’en apprendre plus sur la législation liée aux vols de drones, en fonction de la localité sur le territoire français. L’Hexagone y est donc découpé en plusieurs zones colorées, dont la teinte détermine la possibilité ou non de faire voler son drone en toute légalité. Les zones rouges représentent les zones du territoire où les drones sont interdits, tandis que les zones orange et vertes, celles où il est tout à fait possible de faire quelques virées dans les airs. À la condition de ne point dépasser une altitude de 50 mètres au maximum.

Carte Géoportail pour faire voler un drone

Les zones rosées, intercalées entre les rouge et les orange, sont aussi celles où les vols de drones sont autorisés, pour peu que vous ne dépassiez point 30 mètres d’altitude maximale. Deux autres zones sont représentées sur la carte, de couleurs orange clair et jaune, où les drones sont autorisés en libre circulation, et peuvent voler jusqu’à 100 mètres d’altitude. Outre cette carte, il est à noter que les drones ne sont pas les bienvenus dans les enceintes de bâtiments ou infrastructures étatiques et militaires, notamment les aéroports, les bases militaires, les centrales nucléaires ou même les centres de recherches.

Des fonctions interactives

Pour proposer plus de détails quant à la législation en vigueur dans les zones représentées dans la carte, celle-ci jouit de données enrichies, auxquelles vous pourrez avoir accès en temps réel et de façon interactive. Par exemple, en zoomant (Ctrl + molette de la souris), vous pourrez affiner les détails affichés à l’écran. De même, si la carte n’est pas compatible avec les données de géolocalisation, vous pourrez toujours entrer manuellement votre adresse dans un espace dédié, afin d’obtenir plus d’informations et détails sur votre localité.

Conclusion : Faire voler un drone en France est selon nous relativement peu contraignant étant donné la capacité actuelle des drones de loisir. Un simple trajet en voiture vous permet d’accéder à une zone où vous pourrez vous amuser tranquillement, sans avoir la crainte de recevoir une amende.

Commentaires