PARTAGER

iAd, la régie publicitaire d’Apple, fermera finalement ses portes en 2016 !

Enfin c’est fait ! Toolito se lance également dans l’actualité du monde Apple. En provenance de Cupertino, notre premier billet s’intéresse à iAd, qui voit ses portes refermées après seulement six ans au devant de la scène. Durant sa courte mais virevoltante vie, iAd, la régie publicitaire Made by Apple aura connu nombre de péripéties. Face au succès mitigé rencontré par son service, et tenant compte de la concurrence de plus en plus agressive venue de Mountain View (Google), Apple n’avait d’autres choix que de mettre la clé sous la porte pour iAd.

Une stratégie pas du tout bénéfique

Issu du rachat de Quatro Wireless en 2010 (finalement renommé), iAd est un des emblématiques services lancés par Steve Jobs avant sa mort. Attendu comme le tentacule par excellence d’Apple dans le domaine de la publicité mobile, iAd devait (à sa création du moins): “donner de l’émotion et de l’interactivité aux publicités mobiles” en reprenant fidèlement les mots de l’emblématique dirigeant d’Apple.

Arrivé de plein fouet dans un marché dominé par des multinationales telles que Google, iAd n’a de cesse cherché à imposer son modèle publicitaire, en tentant d’imposer aux annonceurs un format bien spécifique d’annonces et en direction d’un public bien défini. Après moult essais, la firme jette finalement l’éponge mais détient toujours une grosse ardoise à solder, pour en finir avec le gouffre financier nommé iAd.

Trop peu de recettes publicitaires

Outre le fait que son business-model ait été mal pensé, iAd jouissait tout de même d’un public, celui achalandé par les iPhone et autres équipements de la marque. Cependant, même ces fidèles du temple Pommé aussi nombreux soient-ils, n’ont pu endiguer la tendance résolument stagnante, des recettes générées par iAd. En effet, sur l’exercice 2015, la firme d’Apple n’a dégagé que 5% des revenus publicitaires mobiles, contre 10% pour AdMob de Google, alors que Facebook se perchait à 40%.

La firme a pensé à ceux ayant actuellement des campagnes en cours, et si vous faites partie de cette plage de personnes, vous avez jusqu’au 30 juin 2016, date de la fermeture officielle d’iAd.

Crédit photo principale : Pixabay – StockSnap

Commentaires