PARTAGER

Rachetée par Facebook en 2012 un milliard de dollars, l’application de partage de photo Instagram vaut désormais 35 fois cette somme

Pour Facebook, acheter Instagram a été une très bonne affaire, pour ne pas dire du vol. Dans une note ce matin, Citigroup, une entreprise financière majeure, indique qu’elle a réexaminé la valorisation d’Instagram et estime maintenant sa valeur à 35 milliards de dollars (28,5 milliards d’euros). Citi avait précédemment évalué Instagram à 19 milliards de dollars, ce qui était déjà bien au-dessus du milliard de dollars que Facebook avait sorti des ses poches pour racheter Instagram en 2012.

Cette valorisation est due à l’annonce d’Instagram la semaine dernière de compter plus de 300 millions d’utilisateurs actifs par mois, ce qui signifie que l’application de partage de photos possède plus d’utilisateurs que Twitter et que sa croissance est plus rapide que prévue. Citigroup estime également qu’Instagram pourrait éventuellement contribuer de l’ordre de 2 milliards de dollars au chiffre d’affaires annuel à Facebook si l’appli venait à monétiser entièrement son réseau. La plupart des revenus de Facebook proviennent encore de Facebook lui-même, mais dès l’an prochain, Citi s’attend à voir Facebook commencer à puiser un peu plus dans ses autres applications et services. (Lisez notamment notre article sur les projets de Facebook en 2015)

Cette information survient juste après qu’Instagram ait fait le ménage pour se débarrasser des faux comptes polluant son réseau social. En effet, en une seule journée, des dizaines de millions de profils factices ont été supprimés. Le compte de Justin Bieber a ainsi perdu plus de 3,5 millions de followers en journée. Ironiquement, c’est le compte officiel d’Instagram qui en souffre le plus, avec 18,8 millions d’abonnés en moins.

Source photo principale : Flickr – Allan Donque

Commentaires