PARTAGER

PC ou Mac ? Et si vous optiez pour une approche radicalement différente de l’ordinateur ? Nous pensons à l’approche ChromeBook proposée par Google et son OS ChromeOS. Voici les 7 meilleurs ChromeBook du moment !

L’informatique a été longtemps cantonnée au duel entre deux entreprises américaines, Apple et son approche Macintosh de l’ordinateur d’un côté; et Microsoft, et son approche PC (Personnal Computer) de l’autre. Avec l’essor des techniques d’information et de communication, le monde vit vers la fin des année 90, créée une bulle informatique implantant dans le paysage avec elle quelques firmes venues pour durer, dont Google, entre autres. Devenu omniprésent dans nos vies, aussi bien du point de vue de la recherche en ligne que celui de la productivité au quotidien, la firme est si prolifique qu’elle pensa à développer son propre système d’exploitation, baptisé ChromeOS.

Apportant une approche nouvelle de ce qu’est l’ordinateur au 21ème siècle, ChromeOS est ce système d’exploitation qui gère l’essentiel de ses tâches en ligne, dans le cloud de Google. En ce début d’année, rien de mieux pour bien démarrer que notre Top 7 des meilleurs ChromeBook actuellement disponibles sur le marché.

À lire aussi : Pourquoi votre prochain PC portable sera sûrement un Chromebook

C’est quoi un ChromeBook exactement ?

Pour rappel, les Chromebook sont des ordinateurs portables qui tournent sous le système d’exploitation Chrome OS. Ce système d’exploitation développé par Google est non seulement gratuit et open-source, mais permet également à des machines très peu chères d’être rapides et performantes. Mais n’oubliez pas, le principal argument de vente du ChromeBook est son coût ridiculement bas.

En ces temps où le marché des ordinateurs portables n’est vraiment pas en grande forme, mieux vaut plancher sur une solution qui va droit à l’essentiel, mieux vaut choisir un ChromeBook. Voici notre classement des 7 meilleurs ChromeBook du moment.

#7 – Toshiba CB30-B-104

Voilà le modèle de base avec lequel débuter sous ChromeOS. Toshiba désormais effacé du marché des ordinateurs grand-public s’essaie à divers marchés auxiliaires, histoire de faire toujours savoir qu’il est là. Avec ce petit ordinateur sous ChromeOS, le japonais propose une expérience des plus solides.

ChromeBook Toshiba CB30-B-104

On retrouve sous le capot Intel Celeron N2840 cadencée à 2.16 Ghz, associée à 4 Go de RAM et 16 Go de mémoire interne au format SSD. L’affichage assuré par une dalle non tactile de 13,3 pouces définie en 1920 x 1080 pixels, est géré par une puce graphique Intel HD Graphics. Particularité de la machine, elle est selon des tests réalisés en laboratoire chez TechGuru, capable de tenir 10 heures en lecture vidéo.

#6 – Acer Chromebook 15

Autre ChromeBook assez intéressant, le 15 d’Acer. Assez épais, il propose sous le capot une puce Intel Celeron ou un Core i5 selon le modèle choisi, couplé à 2 ou 4 Go de mémoire vive et une puce Intel HD Graphics ou HD Graphics 5500 pour la gestion des calculs graphiques.

Acer Chromebook 15

On y retrouve notamment 16 ou 32 Go de mémoire interne de stockage au format SSD, ainsi qu’un écran non tactile de 15 pouces défini en 1366 x 768 ou en 1920 x 1080, toujours selon le modèle que pourra vous offrir sincérité de votre poche.

Ici, aucun matériau noble, que du plastique en tous points, et la machine dégage un bruit infernal, qui réduit considérablement l’expérience utilisateur. Attention également à la chauffe, parfois gênante.

#5 – Asus Chromebook Flip C100PA

Après ses Transformer sous Android, Asus s’essaie depuis l’an dernier aux ChromeBook, histoire de ne point laisser toutes les parts du gâteau à HP, Acer et Samsung ou Toshiba dans une moindre mesure. Avec un premier modèle de son ChromeBook qui tue, le Flip C100PA, Asus a voulu proposer une machine équilibrée, à tous les niveaux. Le pari est-il réussi ?

De prime abord, notez que la machine est dotée d’une coque en aluminium, qui saura lui procurer robustesse et rétention de fraîcheur en toutes circonstances. Passé ce capot assez attirant, nous avons droit à une puce Rockchip 3288-C, dont les caractéristiques n’ont toutefois pas été révélées outre le fait qu’il s’agit d’un Quad-Core cadencé à 1.8 GHz.

Asus Chromebook Flip C100PA

L’on gage du fait qu’il s’agit d’une puce ARM, puisque accompagnée d’un chipset graphique Mali T624, que l’on retrouve notamment sur les processeurs pour smartphones, eux-aussi ARM, de type Qualcomm Snapdragon ou Exynos et HiSilicon ou MediaTek. On retrouve par ailleurs pas moins de 2 ou 4 Go de mémoire vive en fonction du modèle choisi, assorti de 16 Go de mémoire interne de stockage.

Un écran de 10,1 pouces vient compléter l’ensemble, en proposant une définition de 1280 x 800 pixels. À noter qu’il s’agit d’un écran tactile ici, et que l’ordinateur peut tout à fait être utilisé dans diverses positions, c’est un convertible. Pour le moment, l’Asus Chromebook Flip C100PA n’est disponible qu’aux Etats-Unis.

#4 – HP Chromebook 14-ak005nf

Modèle entrée de gamme par excellence, le ChromeBook 14 de HP est le parfait équilibre entre performances correctes et prix réduit. Ceci passe bien-sûr comme bien trop souvent au détriment du design de l’appareil, qui n’a, avouons-le, rien de très attirant. On se contente ici de matériaux non nobles, du plastique et du silicone.

HP Chromebook 14 ak005nf

Au rayon des composants, on retrouve un peu plus de cohérence, notamment un processeur Intel CeleronN2840 – N2940 disposant de deux cœurs. Cette puce d’un autre âge est associée à 2 ou 4 Go de mémoire vive, et 16 ou 32 Go de stockage interne en fonction de la version que vous préférez.

Comme son nom le laisse sans doute supposer, le ChromeBook 14 de HP dispose d’un écran de 14 pouces, délivrant une définition de 1366 x 768 pixels, les calculs graphiques étant effectués par l’unité logique Intel embarquée dans le processeur.

#3 – Acer Chromebook 14

Voilà un autre ChromeBook dont l’apparence se détache du lot. S’inspirant grandement du MacBook Air, le Acer ChromeBook 14 tire l’essentiel de ses traits de son rival extra-segmentaire à la Pomme. On y retrouve non seulement le form-factor, mais aussi le coloris de base et la même disposition de clavier, de touches, de fonctions et ports de communications, que sur la machine d’Apple.

Acer, Chromebook 14

Seul bémol, comme son positionnement tarifaire peut assez aisément le laisser suggérer, le ChromeBook 14 d’Acer est dépourvu de matériaux nobles, il faudra se contenter du plastique en coque, et du silicone en jointures et autres accessoires externes.

La machine est par ailleurs animée par une puce assez véloce, soit un Intel Celeron N3160, associé à un chipset graphique moyen, le Intel HD Graphics 400, et 4 Go de mémoire vive. À ceci, s’ajoutent 32 Go de mémoire interne de stockage au format SSD. Notez enfin que l’écran non tactile IPS propose ici une diagonale de 14 pouces, définie en Full-HD, soit 1920 x 1080 pixels.

#2 – HP ChromeBook 13

En 2016, nous étions surpris par les prouesses réalisées par HP en matière de modernité quant à la remise à niveau de son offre de machines. Si les PC et autres ordinateurs ont connu un sérieux lifting l’an dernier, les ChrommeBook ont, eux aussi, eu droit à leur séance de manucure et pédicure.

Assurément le plus bel ordinateur non “windowsien” conçu par HP, le ChromeBook 13 dégage ce quelque chose de particulier que seul HP sait imprimer à ses machines. Une impression de solidité à toute épreuve dès ouverture de sa charnière, une esthétique léchée et travaillée, et des finitions dignes des Mac d’Apple.

HP Chromebook 13

Sous le capot, la bête ne démérite point, puisque l’on a droit à un arsenal digne d’un PC en bonne et due forme. Ainsi, le ChromeBook 13 de HP est animé par une puce Intel Pentium 4405Y – Core m7, soit le même processeur que celui embarqué dans les MacBook 12 pouces, ces fameux ordinateurs à un seul port USB Type-C.

Cette puce de calcul est assortie de 4 Go de mémoire vive, en ce qui concerne le modèle de base. Si l’envie vous en prend et bien-sûr, si votre portefeuille vous le permet, vous pourrez toujours vous rabattre sur le modèle doté de 16 Go de RAM, beaucoup plus véloce. À cette quantité démesurée de mémoire vive, HP a associé 32 Go de mémoire interne de stockage, que vous pourrez toujours étendre via le port USB Type-A, auquel vous pourrez raccorder un disque-dur externe par exemple.

Embarquant une dalle non tactile de 13 pouces, la machine se décline en deux définitions d’écran, du Full-HD (1920 x 1080) d’une part, et le Quad-HD (3200 x 1800) d’autre part.

#1 – Asus ChromeBook Flip C302

Plus élégant et puissant ChromeBook jamais conçu par Asus, le ChromeBook Flip C302 du taïwanais se veut un condensé de ce qu’il se fait de mieux sous les machines animées par ChromeOS. On y retrouve à cet effet un processeur Intel, frappé de la griffe de la famile M, qui anime également les MacBook 12 d’Apple. Ici, deux références ont été proposées au choix (et en fonction de votre poche cela va de soit) : le Core M3 et le M7.

Processeurs mobiles destinés à l’utilisation sur des machines nomades, les M3 et M7 chauffent très peu, ce qui explique l’absence de ventilateurs sur cette machine. Ceci se ressent au niveau de l’épaisseur très fine du laptop.

Asus Chromebook Flip C302

À ce processeur relativement puissant, Asus a greffé 4 Go ou 8 Go de mémoire vive dynamique, ainsi qu’un écran de 12,5 pouces jouissant d’une définition Full-HD de 1920 x 1080 pixels avec une fonction tactile capacitive. À noter qu’il peut lui aussi rabattre son clavier et son écran dos à dos pour se transformer en tablette d’appoint.

Deux autres atouts font de ce ChromeBook une vraie machine nomade, soit sa batterie dont l’autonomie estimée est d’environ 10 heures (il faudra donc compter 6 à 8 heures en conditions réelles), et son stylet qui ouvre beaucoup de champs d’utilisation.

Le Asus ChromeBook Flip C302 est d’ores et déjà disponible aux USA et au Canada pour l’instant. Sa commercialisation en Europe devrait intervenir plus tard dans l’année, mais pour l’instant les sites marchands outre-Atlantique le lâchent à 499 dollars, soit environ 479 euros.

À noter que l’arrivée prochaine sur le marché du Samsung ChromeBook Pro devrait bouleverser ce classement.

“Oui, mais le ChromeBook ne résout pas mes problématiques”

Comme bien souvent dans les nouvelles technologies, c’est le premier pas qui s’avère le plus difficile. Alors qu’Apple se bat à faire imposer son tout USB Type-C de l’autre côté, Google par le biais de son système ChromeOS, s’évertue à démocratiser l’informatique totalement dématérialisée.

La firme qui se hisse toute seule en tête du peloton des OS mobile les plus utilisés au monde avec Android, tente de réitérer le même exploit avec les ChromeBook. Pour ce faire, il s’est aidé de la configuration de base des ordinateurs portables, qui comporte des ports physiques, de type USB et HDMI, ou l’entrée/sortie micro/Jack, mais aussi, des communications sans-fil, qui sont définitivement l’apanage des ChromeBook.

Les ventes de Chromebook supérieures à celles des Macs

En effet, ces machines peu gourmandes en ressources jouissent parfois, comme le HP ChromeBook 13 et le Asus ChromeBook Flip, du nec plus ultra en termes de Bluetooth, WiFi et même GPS. À vous maintenant de savoir quels usages vous ferez de toutes ces technologies, en gardant à l’esprit que tout se passe dans le cloud très sécurisé de Google.

En définitive, les ChromeBook peuvent tout à fait se substituer à votre PC ou Mac de façon valable, sans pour autant vous offrir la même dextérité d’utilisation que ces usines à gaz embarquant les technologies les plus récentes couplées à des OS dont les fonctionnalités sont toujours plus avant-gardistes. À utiliser comme machine d’appoint pour faire quelques tâches rapides ? Oui, le ChromeBook est parfait ! Ne vous risquez cependant pas à essayer d’y faire du montage vidéo, il n’est tout bonnement pas fait pour cela.

Commentaires