PARTAGER

Afin de survivre sur une autre planète, des chercheurs font des expériences agricoles sur Terre dans des conditions difficiles, celles de Mars.

Alors que le film Seul sur Mars sorti en 2015 est un espoir pour tous les astronautes désireux de survivre sur une autre planète, les scientifiques ont voulu se pencher sur la question des cultures dans l’espace. En effet, pour rester en vie dans le film, Matt Damon a dû faire pousser de la salade dans son centre spatial en attendant les secours, mais est-ce réellement possible ?

Des endroits sur Terre aux conditions similaires

Il y a certains territoires extrêmes sur notre planète qui sont chimiquement similaires à celles du sol martien, il est donc possible de faire des tests agricoles sur Terre pour espérer un jour cultiver des légumes extraterrestres et vivre dans l’espace.

Un de ces endroits particuliers se trouve près d’un volcan à Hawaï où d’ailleurs Cyprien Verseux et son équipe vivent pour une durée d’une année de manière isolée: une expérience majeure de la NASA. À titre de comparaison, le désert d’Arizona est quant à lui ressemblant au sol de la Lune.

Des progrès en terme d’agriculture spatiale

C’est dans une serre que les plants ont été mis en culture afin de voir s’il est possible de les faire pousser sur Mars. Tomates, pois, seigle, radis, poireaux, épinards, roquette, cresson, quinoa et ciboulette sont les dix produits qui ont été testés. Les chercheurs ont été très étonnés de voir que leur expérience était réalisable: les légumes et les céréales ont pu être récoltés.

Wieger Wamelink, de l’Université et du centre de recherche Wageningen aux Pays-Bas, s’est exprimé sur cette incroyable découverte: “Ce fut une véritable surprise pour nous. Cela montre qu’un sol semblable au sol de Mars offre de grandes possibilités lorsqu’il est correctement préparé et arrosé.”

Mars, eau, annonce, NASA

Crédit photo : NASA/Greg Shirah

Des résultats qui ne sont pas encore certains

Même si la récolte a été bonne, les aliments n’ont pas encore étaient goûtés. Ils peuvent être une menace pour la santé de l’Homme car les matériaux qui se trouvent dans le sol (plomb, arsenic, mercure, fer) ont pu s’infiltrer dans les plantations et donc devenir toxiques. Des recherches supplémentaires doivent être mises en place à ce sujet.

Malgré que les premiers essais de culture soient concluants, cela ne veut pas dire pour autant qu’ils seront réalisables sur Mars. Si les scientifiques se sont beaucoup inspirés des conditions présentes sur cette planète, certains critères sont plus durs à mettre en place que d’autres, notamment la radiation hostile de l’espace et les températures extrêmes. Cependant, les experts sont très confiants pour l’avenir.

À quand un déménagement possible sur une autre planète ?

Crédit photo principale : Matt Damon dans The Martian / 20th Century Fox

Commentaires