PARTAGER

Le salon IFA de Berlin lancé le 02 septembre dernier, il est temps de faire le point sur les principales présentations, à commencer par le vidéoprojecteur de Sony.

Sony est l’un des constructeurs qui étaient très attendus durant du salon IFA qui se tient à Berlin depuis le 02 septembre dernier. En effet, avec une politique peu compréhensive au sein de sa branche mobile cette année, des terminaux lancés à tout va ou encore l’abandon de la dénomination Xperia Z, le géant nippon se devait de réagir durant l’IFA. C’est chose faite, puisque Sony a outre ses nouveaux smartphones, dévoilé un dispositif inédit, le Xperia Projector. Il s’agit d’un vidéoprojecteur, mais d’un genre particulier… Vous comprendrez plus bas.

Un vidéoprojecteur à images tactiles

Annonce phare de Sony au cours du salon berlinois, le Xperia Projector est un petit dispositif relativement compact et dont le rôle premier est de projeter sur une surface plane une image que l’utilisateur pourra manipuler à sa guise tel l’écran tactile d’un smartphone ou d’une tablette.

En effet, une fois diffusées sur la surface choisie, les images projetées embarquent la particularité de ne pas être figées. Vous pourrez comme sur n’importe quel dispositif tactile connu, travailler, vous divertir ou même regarder un film directement avec des commandes tactiles vidéo-projetées.

Fonctionnant de manière autonome ou en complémentarité avec un smartphone, l’Xperia Projector jouit d’une diagonale d’affichage de 2 mètres, et pour le moment Sony n’est bavard ni sur son prix, ni sur sa sortie officielle.

Une nouvelle muse pour Android

Sans doute dans l’optique de rendre son dispositif universel et lui éviter un cloisonnement susceptible de causer sa propre perte, le japonais a eu la bonne idée d’installer le Xperia Projector sous Android. Ainsi le projecteur à images tactiles sera en mesure d’user de la pleine puissance du catalogue applicatif de l’OS de Google.

Commentaires