PARTAGER

Toutankhamon est un roi d’Egypte connu pour sa terrible malédiction, mais aussi pour ses richesses dont on a pu retrouver les traces dans son tombeau.

Toutankhamon est le 11ème pharaon, de la XVIIIe dynastie d’Egypte. Il accède au trône a un très jeune âge puisqu’il règne sur l’Empire à partir de ses 9 ans, aidés par des conseillers puissants. De nombreuses théories sur sa mort ont été imaginées par des historiens et des spécialistes après examen de son corps: assassinat, accident de char, infection à la jambe, mauvaise chute… Quoi qu’il en soit, son décès à l’âge de 19 ans est une surprise pour le peuple: Toutânkhamon n’a pas eu le temps de faire construire sa demeure d’éternité. Une modeste tombe est alors préparée afin de l’accueillir après sa momification. Il est enterré avec de nombreux objets précieux et des fleurs de saisons. Si l’or est un matériau très présent dans sa sépulture, d’autres trésors sont fabriqués à partir de métaux plus étranges.

À lire aussi : Bientôt la découverte du siècle dans le tombeau de Toutankhamon ?

Découverte d’une dague en métal extraterrestre

Parmi les objets retrouvés dans la tombe du roi, il y avait une dague d’une trentaine de centimètres de long qui reposait près de sa cuisse gauche. Alors que les scientifiques pensaient qu’elle était constituée d’or, de fer et de cristal de roche, ils ont découvert un autre type de matériau sur la lame.

Toutankhamon, Poignard, Dague, Fer

Crédit photo: Online Library

Cette dernière serait en fait constituée de substances extraterrestres issues d’une météorite. En effet, elle est composée à 11% de nickel mais également de cobalt (0,6 %). Ces taux sont identiques à ceux des comètes qui s’écrasent sur notre planète. Concernant la lame de la dague, on a pu remonter à son origine: il s’agit d’un morceau de Kharga, une météorite retrouvée dans les années 2000 autour de la Mer Rouge et correspondant à ces données.

L’équipe de recherche constituée de chercheurs de l’école de Polytechniques de Milan, de l’Université de Pise et du Musée égyptien du Caire ont utilisé une technologie non-destructrice à base de rayons X pour déterminer son origine. Les résultats ont été publiés dans la revue Meteoritics and Planetary Science.

D’autres objets précieux provenant de l’espace

Comme beaucoup d’autres anciennes civilisations, les Égyptiens s’intéressaient aux étoiles. Ils aimaient fabriquer toutes sortes d’objets à partir de morceaux de météorites car pour eux, ce qui tombe du ciel est d’une valeur inestimable: ce serait les dieux qui enverraient ces richesses du ciel. Toutankhamon n’avait pas seulement une arme sculptée dans ce matériau. Sur la photo ci-dessous, on peut voir un scarabée bleu sur le pectoral du pharaon. Sa couleur provient d’un impact entre du verre de silice naturel, que l’on retrouve dans les déserts de la Libye, et une comète.

Trésor, Or, Toutankhamon, Tombe

Le pectoral de Toutankhâmon / Crédit photo: Wikimedia – Jean-Pierre Dalbéra

Crédit photo principale : Online Library

Commentaires