PARTAGER

WatchOS 3 est enfin officiellement lancé en version finale. L’occasion pour nous d’en présenter les principaux avantages, et dégager les apports substantiels dans votre quotidien !

En marge de sa Keynote du 7 septembre, Apple a levé le voile sur la seconde version de sa montre connectée, l’Apple Watch Series 2. Outre le fait d’embarquer de nouveaux composants, un peu plus de jus dans la batterie, et enfin un processeur dédié digne de ce nom, la nouvelle montre connectée d’Apple est aussi pourvue d’une puce GPS, qui lui confère une certaine autonomie de fonctionnement vis à vis de l’iPhone. Pour faire tourner toute cette machine, il faut bien un système taillé sur mesure pour ces tâches, et c’est watchOS 3 qui a logiquement été choisi.

Dans un précédent billet, nous évoquions partiellement les nouveautés apportées par watchOS 3. Il est question aujourd’hui d’aborder toutes les nouvelles fonctionnalités apportées par la mise, ainsi que comment passer à watchOS 3. Zoom sur watchOS 3, le système de la plus puissante des montres connectées.

Une mise à jour très attendue

À sa sortie il y a un peu plus d’un an, l’Apple Watch n’était considérée que comme un gadget de seconde zone apporté par Apple pour grignoter toujours plus d’argent des poches de ses fans. Aujourd’hui, la firme dégage un colossal bénéfice dans cette branche de produits, et se classe même second vendeur de montres au monde, après les mécaniques Rolex. C’est un fait, l’Apple Watch marche et Apple se devait dans sa nouvelle itération d’y intégrer de nouvelles fonctionnalités, ainsi que des composants de meilleur acabit. C’est ce qu’a fait la firme, qui apporte plusieurs améliorations à sa smartwatch, de même que de la rapidité.

Apple Watch Series 2, bracelets

Plus de réactivité

Au sein de watchOS 3, Apple a voulu créer une sorte de cohérence entre les boutons physiques de la montre et le système. Désormais la pression sur le bouton latéral fera apparaître un dock permettant de lancer de manière quasi instantanée vos applications favorites. De plus comme on en a l’habitude avec les produits Apple, le souci est dans le détail, puisque toutes les informations disposées à l’écran seront rafraîchies en continu.

Dans les faits, Apple parle d’un temps de lancement d’applications divisé par quatre. C’est hélas vrai, la marque ne se trompe pas, tant la montre est rapide et efficace dans l’exécution de ses tâches.

Un geste en plus

Il suffit désormais de glisser votre droit du bas vers le haut de l’écran de la montre connectée, pour faire apparaître le centre de contrôle, d’où vous pourrez activer/désactiver certains éléments, comme le mode avion ou le mode “Ne pas déranger”, mais aussi lancer un message de détresse “SOS” qui alertera les services d’urgences de votre pays.

iMessage plus intelligent

À l’instar d’iOS 10 dont nous parlerons prochainement, watchOS 3 embarque un nombre assez impressionnant de nouveautés au sein d’iMessage, la solution maison de conversation instantanée d’Apple. Dans les faits, on parle de nouveaux émojis, la possibilité de partager toujours plus de contenu, mais une prouesse propre à la montre connectée, la possibilité d’écrire à la main en dessinant chaque lettre à l’écran. De plus, la fonction encre invisible est aussi de la partie, et permet d’écrire en toute discrétion. Cette dernière peut être utile si vous vous trouvez dans un métro par exemple et assis à côté d’un(e) voisin(e) très curieux(se).

Meilleur compagnon pour macOS Sierra

La grosse nouveauté de watchOS 3 est sa complémentarité poussée d’avec un autre produit très prisé de l’univers d’Apple, le MacBook. En effet, grâce à cette mise à jour de son système, l’Apple Watch peut désormais servir d’outil d’authentification pour votre ordinateur sous macOS Sierra. Vous pourrez donc déverrouiller un Mac sous macOS Sierra, plus besoin d’entrer le mot de passe de sa session. Cette fonction est annoncée comme l’équivalent (on ne comprend pas trop comment d’ailleurs) de Microsoft Hello, permettant par reconnaissance faciale de déverrouiller un ordinateur sous Windows 10.

Plus de fonctions de partage

Le travail collaboratif est au cœur des politiques de tous les éditeurs d’applications et systèmes de nos jours. Microsoft introduisait avec Office 2016 la possibilité de modifier à plusieurs et en temps réel des documents, et Apple de son côté pousse le partage de ses activités avec ses proches à un tout autre niveau. Ici, Apple entend créer une sorte de petite compétition d’avec vos proches, en permettant de comparer facilement les anneaux représentant l’intensité de votre activité. Potentielle source de motivation pour certains utilisateurs fans de la Pomme.

De nouveaux cadrans

watchOS 3 embarque moult nouveautés, dont des cadrans inédits. Vous pourrez donc choisir entre l’affichage de vos informations vitales, ou de l’heure, mais aussi d’une application ou même les trois. De plus le changement de cadrans est revu et simplifié. Avec wOS 3, plus besoin de presser en 3D Touch l’écran pour ouvrir un menu dédié pour changer de cadran, pour Apple, il faut juste glisser le doigt à l’écran, de la droite vers la gauche et vice versa, pour aller d’un nouveau cadran à un autre. C’est pratique et bien-sûr, merci Apple d’y avoir pensé.

WatchOS 3, nouveaux cadrans

Les personnes handicapées à l’honneur

Comme bien souvent, Apple est le précurseur dans une fonctionnalité apportée et destinée aux personnes handicapées. Concrètement, watchOS 3 embarque un mode de fonctionnement optimisé pour ceux en fauteuil roulant, notamment pour mieux les suivre et aider durant les activités physiques. La montre connectée sera grâce à cette fonctionnalité, en mesure de détecter par exemple les mouvements des bras actionnant les roues du fauteuil. Un petit ajustement est également de la partie en ce qui concerne les annonces vocales de la montre, qui ne dira plus « Levez-vous » mais plutôt « Roulez ». Ce message sera également celui qui s’inscrira à l’écran, pour vous pousser à faire un peu d’exercice.

Apple Watch, fauteuil roulant

Contrôlez votre maison depuis votre poignet

Apple a assaini un coup de pied magistral dans la fourmilière des applications et équipements de domotique cette année. Si la firme ne se revendique pas comme fabricant d’équipements domotiques, elle a quand même lancée une application destinée à mieux contrôler votre maison, il s’agit de HomeKit. L’applications sera également présente sur watchOS. Elle permettra dans l’absolu de contrôler les différents appareils connectés présents dans votre domicile… depuis votre poignet. Comme illustration la plus probante, il sera possible de visualiser le flux vidéo capté par l’une de vos caméras de surveillance, ou même votre interphone.

Apple Watch Series 2, WatchOS 3

Respirez, évacuez le stress

Apple a pensé à tout cette année. La firme qui a déjà bien corsé le programme de sa montre connectée, ajoute à celle-ci l’application “Respirer”. Visant à apporter sa participation à votre santé, “Respirer” propose tout simplement des exercices de respiration pour se détendre à n’importe quel moment de la journée et évacuer tout le stress qui vous ronge.

Comment effectuer la mise à jour ?

Pour passer votre montre connectée Apple Watch sous watchOS 3, rien de plus simple. Ouvrez l’application Apple Watch sur l’iPhone relié à la montre connectée, puis rendez-vous dans les options. watchOS 3 sera automatiquement disponible au téléchargement.

Concernant les montres compatibles, on compte bien évidemment l’Apple Watch sortie en 2015, mais aussi les deux modèles lancés la semaine dernière, soit l’Apple Watch Series 2, et l’Apple Watch 1 mise à jour. À noter cependant que les options permises par le GPS ne concernent que le nouveau modèle, seul à ce jour à embarquer la puce de géolocalisation.

Commentaires