PARTAGER

L’affaire Apple/FBI fait des vagues et WhatsApp devient une forteresse impénétrable en se dotant du chiffrement intégral de bout en bout !

L’affaire Apple vs FBI panse encore ses plaies que les premières séquelles se font déjà percevoir. WhatsApp, l’application de messagerie instantanée de Facebook qui annonçait son désir de vouloir passer au tout chiffré dernièrement a enfin franchi le Rubicon, et devient chiffré de bout en bout. Annoncé en grandes pompes par Facebook le 5 avril, WhatsApp devient ainsi la première application de messagerie à être totalement chiffrée entièrement, et cette transition garantira désormais votre anonymat quasi total.

WhatsApp, le chiffrement comment ça marche ?

Procédé consistant à chiffrer un message sur le téléphone de l’expéditeur par le biais de clefs cryptographiques, et à le déchiffrer uniquement sur le téléphone du récepteur, le chiffrement de bout en bout est une technique quasi imparable ne permettant l’accès à vos messages et données échangées ni à WhatsApp, ni aux pirates éventuels et/ou au gouvernement, ni à Facebook, et c’est une bonne nouvelle lorsque l’on connait le sort qui est réservé par le réseau social de Mark Zuckerberg aux données personnelles des utilisateurs.

Il est donc presque impossible de décoder les données échangées désormais via WhatsApp. Revenant un tout petit peu sur l’histoire, c’est en 2014 que la société pris la décision de déployer sur son parc de versions et itérations le chiffrement de bout en bout, technique assez complexe à mettre en œuvre même pour une firme telle que WhatsApp, le déploiement est enfin achevé, et quel que soit votre smartphone (marque, modèle ou système d’exploitation), quelle que soit la version de WhatsApp que vous utilisez, vos données sont désormais protégées.

C’est sur son blog presse officiel que la firme a annoncé la bonne nouvelle, en soulignant notamment le fait que sa décision a été motivée et dynamisée à la suite de la remarque de la récurrence des histoires sur des informations sensibles volées ou piratées. La firme d’ajouter que:

“Et si nous ne faisons rien, les informations d’un nombre croissant de personnes seront vulnérables à des attaques dans les années à venir. Heureusement, le chiffrement de bout en bout nous protège contre ces vulnérabilités.”

Part belle aux entités gouvernementales

Autre apport de la nouvelle mise à jour de WhatsApp, l’application gagne un “Privacy by design”, qui l’exempte, du moins théoriquement, d’avoir à répondre devant les pouvoirs publics ni même de donner suite aux demandes des autorités relatives au contenu échangé par ses utilisateurs.

Crédit photo principale : Pexels – Anton

Commentaires