PARTAGER

Amazon, roi de la fiscalité mondiale

Rappelez-vous, on vous avait présenté l’émission #Data Gueule il y a à peine un mois. La vidéo à l’époque s’intitulait Le cannabis, la drogue douce dont l’hypocrisie dure. Cette fois, la petite émission de France 4 a réalisé une vidéo du même genre sur Amazon, le mastodonte du e-commerce dans le monde. Elle s’appuie sur de nombreux chiffres et données pour nous expliquer, entre autres, la stratégie d’optimisation fiscale d’Amazon par l’un des meilleurs PDG au monde, Jeff Bezos.

“En moins de 20 ans, ce dernier a transformé une petite librairie numérique en un empire digital. Amazon doit une partie de son succès à un certain sens du business mais surtout à quelques jolis tours de passe-passe fiscaux lui permettant d’avoir aujourd’hui une puissante main-mise sur notre société connectée,” lit-on sous la vidéo.

On y apprend par exemple qu’ “entre 2009 et 2013, les profits de l’entreprise aux États-Unis ont étrangement chuté : -75%, immédiatement suivi par les impôts payés sur le sol américain : -67%. Pourtant, sur la même période, le chiffre d’affaires a lui plus que doublé, de 34 milliards de dollars à près de 75 milliards”

Cette stratégie d’investir dans tout les domaines et de casser les prix pour tuer la concurrence ne séduirait plus les investisseurs, mais les chiffres parlent d’eux même, 75 milliards de dollars de chiffre d’affaire ont été réalisés en 2013. Et ces 5 dernières années, le taux d’imposition mondial d’Amazon n’est que de 6% !