PARTAGER

Il est à présent possible d’imprimer de la lumière et de l’appliquer sur n’importe quelle surface

Imaginez si la lumière pouvait être émise par une surface plate et très fine, comme du papier, plutôt que par des ampoules classiques. C’est exactement sur ce type de technologie que travaille Rohinni, une startup basée en Idaho, aux Etats-Unis. Et on dirait que cela a le potentiel de changer la façon dont tous les types de gadgets sont fabriqués, des smartphones aux voitures, en passant par les appareils portables, et bien sûr, les lampes traditionnelles.

Rohinni appelle cette technologie LightPaper, et leur produit peut être imprimé et appliqué sur à peu près toutes les surfaces, comme l’indique son PDG Nick Smoot. LightPaper de Rohinni est beaucoup plus fin que les technologies d’éclairage que l’on trouve actuellement, comme l’OLED par exemple (la même technologie qui veut supprimer les hublots des avions), qui est utilisée pour alimenter la plupart des téléviseurs ultraplats comme ceux fabriqués par Samsung et LG.

Mais selon les propos de Nick Smoot et les démos présentées sur le site web de Rohinni, il semble que l’entreprise américaine soit plus intéressée pour utiliser LightPaper comme un nouveau moyen de rétroéclairage pour les gadgets et les objets du quotidien.

Lightpaper Rohinni, imprimer la lumière sur du papier

LightPaper, comment ça marche ?

Pour pouvoir imprimer de la lumière et l’appliquer sur n’importe quelle surface et sous n’importe quelle forme, Rohinni mélange de l’encre à de minuscules diodes de la taille d’un vaisseau sanguin et le tout est ensuite appliqué sur une feuille de papier conductrice. Cette feuille est ensuite recouverte de deux couches de protection avant d’être scellée. Les diodes, dispersées de manière aléatoire sur la feuille de papier, s’allument quand le courant passe.

Lightpaper Rohinni, imprimer la lumière sur du papier

Toujours selon Nick Smoot, il est possible d’imprimer une feuille de papier lumineuse “en une après-midi”. Ce produit révolutionnaire devrait être mis sur le marché courant 2015, mais sera réservé aux professionnels (industriels ou commerciaux) dans un premier temps. La vente au grand public ne devrait donc pas intervenir avant que tout soit opérationnel sur le marché des professionnels. Les ingénieurs travaillent actuellement sur un dernier point essentiel du produit à savoir la répartition des diodes équitablement sur la surface du papier. Rohinni devrait donc mettre à disposition officiellement sa technologie d’ici peu.

Après les imprimantes 3D avec lesquelles on peut “imprimer” ce que l’on veut ou presque (arme, meuble, maison), c’est donc la lumière que nous allons pouvoir imprimer chez soi d’ici quelques mois ou années. Il suffit d’attendre que tout cela se démocratise…

Lightpaper Rohinni, imprimer la lumière sur du papier

Voici quelques exemples de ce à quoi pourrait servir Lightpapier selon Rohinni, mais à y réfléchir, son utilisation a le potentiel d’être beaucoup plus utile (éclairage mural, décoration…).

Lightpaper, Rohinni, imprimer, lumière

Lightpaper, Rohinni, imprimer, lumière

Cette technologie vous impressionne t’elle ? La pensez-vous utile ?

Source : Business Insider, Fastcolabs