PARTAGER

L’application Dubsmash vous permet de réaliser des vidéos en utilisant des répliques cultes en playback

Votre mur Facebook en est envahi et l’application connaît un boom de téléchargements énorme depuis les dernières 24 heures en France. Qu’est ce que c’est, Dubsmash ? C’est une application qui permet de se filmer et d’ajouter des répliques cultes du cinéma à votre vidéo. Ainsi, il est à présent courant de voir des vidéos de gens en train de mimer le début des paroles de la musique du Roi Lion “L’histoire de la vie” ou bien la réplique culte de “Hasta la vista, Baby”, d’Arnold Schwarzenegger dans Terminator.

L’application n’est sortie il n’y a qu’une semaine sur Android et il y a moins d’un mois sur iPhone. En moins d’une semaine, la version Android a dépassé le million de téléchargements.

Pourquoi (et comment) ça marche ?

Pourquoi un tel engouement pour une application qui vous offre la possibilité de rendre public ce que vous faisiez devant votre miroir dans votre salle de bain ? Car c’est original, drôle et accessible à tout le monde. Une façon de s’exprimer même quand on a rien à dire.

L’utilisateur choisit une citation parmi les tendances du moment ou parmi de nombreux sons référencés dans des catégories comme “rap français”, “amour”, “pub”… Il peut alors enregistrer son “playback vidéo”. Le succès (ou la viralité) de l’application s’explique surtout par son outil de partage permettant d’envoyer son film via Facebook Message et Whatsapp, ainsi que de télécharger la vidéo sur son smartphone.

De plus, les créateurs de l’appli ont pensé à tout : un filtre avec le logo de la marque “Dubsmash” est apposé sur chaque vidéo de sorte que dès que quelqu’un la voit, il va forcément rechercher ce que c’est, et ainsi télécharger gratuitement l’application.

Créée en Allemagne, l’application Dubsmash a d’abord connu un succès aux Pays-Bas et en Belgique avant d’arriver dans l’Hexagone tout récemment. A ce jour, c’est l’application gratuite la plus téléchargée sur l’Appstore, devant M[O]MENTICA, une application permettant de monter une vidéo à partir de plusieurs clips. On ne parle également que de ça depuis quelques jours.

Pourquoi ce succès n’est qu’éphémère ?

Le succès brutal de Dubsmash rappelle celui de l’application Yo. Aussi simpliste que son nom, cette application permet d’envoyer à ses contacts le mot Yo, et seulement ce “mot”. Cela ressemble étrangement au “poke” abandonné depuis par Facebook.

Si l’application Dubsmash apparaît plus “utile” que le simple envoi du mot “Yo”, son succès est remis en cause par la loi. En effet, l’application se sert d’extraits sonores de films, sketches ou chansons protégés par la propriété intellectuelle. En France, du moins, il est possible d’emprunter “une courte citation” d’extraits d’œuvres. Mais la loi indique que ces citations doivent être “justifiées par le caractère critique, polémique, pédagogique, scientifique ou d’information de l’oeuvre à laquelle elles sont incorporées”. On peut difficilement accorder cela à Dubsmash.

Mise à jour : Rue89 accorde même un article qui s’intitule Dubsmash, l’appli partie pour ne pas durer, citant notamment les cas Yo, Bitstrips et d’autres…

Ceci dit, rien ne va empêcher les jeunes (et les adultes) de s’amuser à Noël et pendant les vacances à s’envoyer des vidéos sur la voix de Jean Dujardin dans OSS 117 ou d’Alain Chabat dans Astérix et Obélix. Une chose est sûre, si des accords sont trouvés concernant ce “différent” avec la loi, les créateurs de l’application auront réalisé (c’est déjà le cas) un joli coup…

Utilisez-vous Dubsmash ? Pensez-vous que le succès de l’application va dure ?