PARTAGER

Samsung serait sur le point de racheter Tidal au chanteur US Jay-Z !

Rumeur pas franchement nouvelle, le rachat par Samsung de Tidal est on ne peut plus certain, comme l’assure un journal réputé sur le plan planétaire, le New York Post. Alors qu’en octobre dernier Jay-Z propriétaire du service de streaming Tidal sortait des bureaux de Samsung US, la rumeur prend une nouvelle ampleur à la suite des révélations du New York Post. Qu’en est-il réellement ? Même si ce ne sont que des suppositions, le sérieux et la réputation du NY Post donnent presque corps à la réalité de toute information.

Une rumeur de plus ?

Le fait n’est pas nouveau puisque plusieurs informations corrélées par les journaux US font état de certains voyages du rappeur américain Jay-Z à la tête de Tidal, au siège de Samsung, et en octobre dernier le rappeur-businessman sortait des quartiers du géant de la téléphonie en Amérique.

Juste quelques trimestres après son lancement, la rumeur faiblissait déjà, notamment du au fait que Rihanna, la petite protégée de Jay-Z a signé avec le label musical du sud-coréen, les rencontres entre ce dernier et les responsables de Samsung ont donc été pris à tort ou à raison, comme des réunions liées aux intérêts de la bimbo de Barbade. En grandes difficultés, Tidal depuis son second mois de vie peinait déjà a générer du cash, notamment à cause du fait qu’il ne dispose que d’une maigre plage de clients.

Dans la perspective d’un rachat par Samsung, le service de streaming concurrent (encore très faible cependant) d’Apple Music et Spotify jouirait du poids économique du coréen, assorti de sa puissance marketing et sa force de conviction. Dans l’autre sens, Samsung gagnerait un nouveau service qui lui permettra de s’affranchir des solutions apportées par des concurrents, notamment depuis Cupertino ou Mountain View. À ce propos, Google et Spotify seraient eux aussi intéressés par le rachat de Tidal, Samsung devra donc signer un assez gros chèque pour remporter la mise.