PARTAGER

Les drones auraient finalement été adoptés, et seraient utilisés pour assurer la sécurité lors de l’Euro 2016 !

La désormais omniprésence des drones au sein de notre environnement inquiète, mais surtout rassure. Alors qu’en Australie ces petits objets volants identifiés (OVI) sont utilisés pour la livraison de colis par la poste locale, Domino’s les utilise pour la livraison de ses pizzas dans de nombreux pays, tandis qu’Amazon le fait pour ses colis en France et en Europe. Ils sont même utilisés aux Pays-Bas dans un campus universitaire pour la prise de commandes et la livraison de celles-ci dans un bar. Il semblerait donc que les drones aient fait leurs preuves. En juge cette récente décision de les inclure dans le dispositif de sécurité lors du prochain Euro 2016, qui pour rappel, se tient en France.

Au nom de la sécurité

C’est l’AFP une fois de plus qui nous livre la primeur, en soulignant le fait que la préfecture de Paris ait acquis dernièrement quelques drones, dans l’optique d’assurer la protection et renforcer le dispositif de sécurité lors de l’Euro 2016. Ces nouveaux OVI viendraient en appui aux drones déjà utilisés par la police de la capitale française, en apportant plus de jus et de performance au système de sécurité déployé pour l’événement.

Choisis non seulement pour leur dotation technique plus importante, les nouveaux drones sont plus autonomes, et rempliront sans broncher des missions d’aventure impossible à réaliser par les drones de la police, compte tenu de leurs diverses limitations. L’objectif visé est d’assurer la protection des civils durant l’Euro, qui fait partie de ces grands événements sportifs parfois en proie à des mouvements de foules à la suite de matchs.

Concernant la dotation technique, l’AFP repris par Le Figaro souligne le fait que les drones devraient être équipés de caméras thermiques, à même de desceller les éperdissions de chaleur et potentiellement les engins explosifs très calorifères. Plus compacts (pesant moins de 10 kg) et plus discrets, les nouveaux drones dont nous n’avons malheureusement pas les photos pour des raisons évidentes, seront camouflés et s’immisceront dans la foule sans attirer l’attention, et le montant de l’opération pour la préfecture de police s’élèverait à un total de 429.600 euros.

Crédit photo principale : Wikimedia – Nicolas Halftermeyer

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz