PARTAGER

Pas de répit pour Xiaomi, qui s’attaque à tous les fronts… De la télévision au bracelet connecté, place au vélo connecté !

L’on savait Xiaomi à la recherche de nouveaux secteurs “porteurs” pour palier à la maigre diminution de son chiffre d’affaires du milieu des smartphones et objets connectés, mais après le cuiseur de riz, nous étions loin de nous imaginer que la firme chinoise pensait à un vélo électrique. Xiaomi a lancé officiellement il y a quelques heures le Mi QiCycle, son vélo électrique pliable et connecté. Petit tour d’horizon de ce petit bijou de technologie à la sauce de l’Empire du Milieu !

Xiaomi Mi QiCycle, vélo électrique et pliable

Après les téléviseurs, place au vélo connecté

De fabricant de smartphones, Xiaomi se mue peu à peu en multinationale technologique au sens propre du terme. Après un bref passage très remarqué du côté des téléviseurs 4.0 et des montres connectées, la firme chinoise, considérée comme l’Apple asiatique, vient ainsi de lever le voile sur son moyen de locomotion 2.0, un vélo pliable et connecté. Avec le Mi QiCycle, Xiaomi se lance sur le marché des moyens de locomotion propres.

Les fonctions de vélo électrique

Ne pesant que 14,5 kg pour un format ultra-compact, le Mi QiCycle est disponible en plusieurs coloris, notamment blanc, noir et rouge. Équipé dans sa version de base d’une vingtaine de batteries Panasonic de 2900 mAh chacune, le vélo jouit de la toute puissance d’un moteur lui aussi électrique de 250 watts. La marque annonce une autonomie en conditions réelles de 45 kilomètres, et si vous épuisez les batteries, vous pourrez toujours passer en mode traditionnel et faire un peu de sport. C’est toujours très bon pour la santé !

Xiaomi Mi QiCycle, écran du vélo électrique

Pour information, les batteries disposées dans ce vélo électrique sont issues de la même chaîne de fabrication que celles que l’on retrouve notamment dans les véhicules de la marque automobile du sulfureux Elon Musk, Tesla. Pliable, le Mi QiCycle sera en mesure d’occuper un espace minimal dans la malle arrière de votre véhicule par exemple, si vous envisagez de faire une petite randonnée à vélo.

Quelques fonctions connectées…

L’essentiel des fonctions connectées du Mi QiCycle sont condensées au sein d’un écran, lui-même accroché à la fourche gauche de son guidon. Au sein de cet écran, seront notamment disposées quelques informations “utiles”, telles que votre vitesse, la distance parcourue par le vélo en mode électrique comme en manuel, votre position géolocalisée, mais aussi les calories consommées pendant le trajet.

Xiaomi Mi QiCycle, vélo électrique

Si besoin est d’évaluer plus en détail vos performances ou tout simplement d’en apprendre plus sur votre état de forme, les données collectées par le vélo peuvent être transmises à votre smartphone, via une application à télécharger sur les stores applicatifs iOS et Android.

Lancé, comme toujours avec Xiaomi, dès à présent, le Mi QiCycle se positionne dans une fourchette de prix très agressive pour ce type d’équipements, soit 2999 Yuans, l’équivalent de 400 euros environ. Ne comptez pas sur une commercialisation sur le Vieux Continent, mais vous pourrez toujours bien évidemment passer par la case import !

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz