L’application en réalité augmentée Pokémon Go a déjà été détournée par des “joueurs” malveillants pour commettre des agressions…

La Société nationale pour la prévention de la cruauté envers les enfants (NSPCC) a averti que les délinquants pourraient utiliser la fonctionnalité de géolocalisation de Pokémon Go pour “attirer” et “cibler” les enfants. Dans une lettre ouverte, Peter Wanless, le chef de la NSPCC, a demandé aux développeurs du jeu Pokémon Go, Nintendo et Niantic, de réévaluer la sécurité du jeu et régler les problèmes sur la sécurité des enfants.

Le jeu basé sur la géolocalisation encourage les utilisateurs à sortir de chez eux et attraper les Pokémon dans leur quartier ou ville en utilisant une carte en réalité augmentée. Peter Wanless a déclaré que le jeu “apparaît susceptible d’être détourné par des utilisateurs qui veulent nuire à d’autres joueurs et en tant que tel soulève des préoccupations fondamentales de sécurité des enfants.”

Malgré l’avertissement de cette ONG, le jeu est sorti au Royaume-Uni jeudi, et se déploie progressivement en Europe, en attendant la France. Ce jeu très populaire lancé la semaine dernière en Australie, Nouvelle-Zélande et aux États-Unis, faisait ses débuts européens officiels en Allemagne mercredi. Mais il est possible d’y jouer partout dans le monde sur iOS et Android grâce à quelques astuces.

“Dans les jours qui ont suivi le lancement [de Pokémon Go], il y a eu de nombreux témoignages d’enfants placés dans des situations dangereuses en raison de la fonctionnalité de géolocalisation,” a écrit Wanless. En effet, la police du Missouri rapportait dimanche que des voleurs armés avaient utilisé Pokémon Go pour attirer 11 joueurs adolescents dans un endroit isolé où ils ont été volés sous la menace. Dans le Wyoming la semaine dernière, le jeu a conduit une adolescente à un corps sans vie dans une rivière.

Le sergent Bill Stringer, de la police d’O’Fallon, en banlieue de St Louis, explique qu’en “utilisant la fonction de géolocalisation de l’application Pokémon Go, les voleurs ont pu anticiper l’endroit où se trouveraient leurs victimes et leur degré d’isolement.”

Réponse timide des développeurs

En guise de réponse, les sociétés Pokémon Company International et Niantic Inc, qui ont développé le jeu avec Nintendo, ont réagi dans un communiqué: “Nous encourageons toutes les personnes jouant à Pokémon Go à prendre conscience de leur environnement et à jouer avec des amis quand elles vont dans des endroits nouveaux ou peu familiers.”

Ne ratez plus les news tech importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici