La super Lune qui aura lieu ce lundi soir ne devrait pas être aussi exceptionnelle qu’annoncée par les médias. On vous explique pourquoi.

Les médias de toute la planète, TechGuru y compris, ont annoncé un phénomène exceptionnel qui aura lieu ce soir, lundi 14 Novembre : une super Lune gigantesque dans le ciel, beaucoup plus grosse que d’accoutumée. Partout sur les réseaux sociaux des photos de cette “super Lune” ont déjà éclos pour le plus grand bonheur des fans d’astronomie.

Cet événement, scientifiquement appelé “périgée-syzygie”, a lieu lorsque la Lune, pleine, se rapproche au plus près de notre planète, à 356.400 km au-dessus de nos têtes. S’il est annoncé que la Lune apparaîtra plus grosse et plus lumineuse, que va-t-il réellement se passer ce soir ?

Pourquoi vous risquez d’être déçus par la super Lune ?

La raison n’est pas la météo, peu clémente ce soir dans la majeure partie de la France. Si le ciel sera couvert, c’est pour une autre raison que vous risquez de ne pas voir la Lune plus grosse que d’habitude.

Notre satellite naturel parcourt une orbite elliptique autour de la Terre, sa distance varie ainsi entre 356.410 km et 406.740 km. Le lundi 14 novembre 2016, la Lune passera au plus près de la Terre à 12h22, heure de Paris, à un peu plus de 356.500 kilomètres.

À de telles distances, l’impression de grossissement sera quasi nulle. Faites-vous la différence entre un avion volant à 10.000 mètres d’altitude et un autre à 8.000 mètres ? Très peu probable… Bien ils soient beaucoup plus proches du sol terrestre et le second étant 20% plus proche de vos yeux que le premier…

Photographier la super Lune

Crédit photo: Flickr – Dave Grubb

Dans un billet de blog publié sur Le Monde, Guillaume Cannat, auteur passionné par l’astronomie et l’exploration spatiale, signale que l’emploi du terme “super Lune” pourrait avoir un effet déceptif : “Si vous avez vu la Lune encore gibbeuse (ovalisée) du dimanche 13 novembre, celle du lundi 14 ne vous semblera guère plus grande.” écrit-il.

Cette pleine lune sera effectivement la plus proche de la Terre pour l’année 2016 et son diamètre apparent dans le ciel sera donc un peu plus grand que lors des dernières lunaisons, mais cette variation de diamètre apparent ne sera absolument pas évidente à percevoir à l’œil nu.

Voici d’ailleurs une comparaison théorique entre la taille et la luminosité des pleines lunes à l’apogée (point le plus éloigné de l’orbite lunaire) et au périgée (point de l’orbite le plus proche de la Terre) :

Super Lune plus grosse que d'habitude ?

Seuls les photographes bien équipés verront la différence

Pour que notre satellite naturel semble plus impressionnant, il convient d’utiliser des jumelles, une lunette ou un télescope pour grossir l’image. Photographiquement, on peut utiliser un puissant téléobjectif pour accentuer le diamètre apparent lunaire par rapport aux éléments de la ligne d’horizon

La vidéo en time-lapse ci-dessous, dans laquelle on voit le lever de la Pleine Lune du mois d’octobre 2016, nous montre une Lune gigantesque. Pourtant, à l’œil nu, elle ne paraît pas plus grosse.

La force de frappe de la NASA a suffit à emballer les médias

Le terme “super Lune” n’est pas un terme astronomique et ne recouvre pas de définition précise. Il a été inventé en 1979 par Richard Nolle, un astrologue, et a été repris par la NASA par la suite pour parler du phénomène. Puisque la NASA parle de “super Lune”, les médias ont tendance à prendre pour acquis que c’est une notion scientifique et que l’on peut la propager !

Ainsi, la force de frappe de la NASA est telle que l’expression “super Lune” s’est imposée et s’imposera encore, à moins que le public ne constate par lui même que celle de ce soir n’a finalement rien de plus exceptionnel qu’une simple pleine lune.

Qu’en est-il de l’effet loupe à l’horizon ?

Il arrive que l’on puisse lire ou entendre d’un effet loupe à l’horizon pour le Soleil ou la Lune. Le seul effet qu’a l’atmosphère, effectivement plus épais dans notre champ de vision à l’horizon, est une sorte de filtre des couleurs, qui explique les teintes roses, orangées et rouges sur les astres.

Comme on vous l’a expliqué précédemment, la Lune vous apparaîtra un peu plus grosse selon votre emplacement. Au bord de la mer ou dans un vaste champ, la Lune vous paraîtra de taille normale. En ville ou avec des points de repères à l’horizon (immeubles, monuments…), votre cerveau vous donnera l’illusion, du fait des grandeurs d’échelles, que la Lune est plus grosse.

Crédit photo principale : Flickr – Shane Lin

Ne ratez plus les news tech importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici