PARTAGER

Le géant américain, après son introduction en bourse, a de grands projets pour la suite

Facebook est maintenant le plus grand réseau social de la planète et touche le monde entier. Si les membres de l’entreprise s’occupent bien sûr de toucher encore plus de gens dans le monde, les regards sont aussi tournés vers l’avenir.

Facebook va se développer dans plusieurs domaines durant l’année 2015 avec notamment la communication, les drones et la réalité virtuelle.

La communication

En février dernier, Facebook a surpassé le refus de sa proposition d’achat à Snapchat en acquérant l’application de messagerie instantanée Whatsapp pour la bagatelle de 16 milliards de dollars. Cette application qui compte environ 600 millions de membres actifs par mois donne encore plus de poids à la base de données d’utilisateurs de Facebook.

De plus, toujours dans la stratégie de contrer Snapchat et sa décision de refuser l’offre de 3 milliards de dollars de la part de Facebook, le réseau social a lancé Slingshot, l’application Facebook pour lancer des messages temporels.

Dans la bataille de l’application des messages auto-destructibles, on ne connait pas encore le grand vainqueur. Toujours est-il que la popularité de Snapchat ne semble pas avoir été mise à mal par la concurrence de Facebook pour le moment. L’application Snapchat a même été valorisée plus de 10 milliards de dollars, chiffre qui pourrait encore augmenter en 2015.

Facebook devrait continuer à livrer sa bataille de la messagerie instantanée par images en 2015 et tester de nouvelles applications jusqu’à ce que le public adhère à leur concept.

La réalité virtuelle

Lorsque Facebook a décidé d’acheter la société de casque de réalité virtuelle Oculus Rift pour 2 milliards de dollars, l’industrie n’a pas compris le mouvement. Avec pratiquement aucun marché potentiel, cette entreprise lancée sur Kickstarter n’était qu’une curiosité. Facebook, avec son acquisition à 2 milliards a changé la donne et a légitimé la réalité virtuelle pour l’industrie même si encore presque aucun particulier n’a pu essayer un tel système.

oculus

Facebook, à travers son président Mark Zuckerberg, a d’ailleurs expliqué que l’achat d’Oculus Rift était un mouvement sur le long terme et que la société n’avait pas de marchés potentiels immédiats.

Tous les 10, 15 ans, de nouvelles grandes plateformes technologiques naissent et nous pensons que la réalité virtuelle sera une part importante de ces prochaines plateformes.

Le travail autour d’Oculus donne encore plus de crédibilité et une bonne image de marque à Facebook. Si on sait qu’une conversation en immersion sur Facebook avec vos amis grâce à la réalité virtuelle ne sera sans doute pas pour 2015, les développeurs d’Oculus pourraient bien être à l’origine des prochains gros coups de Facebook.

Des drones pour l’accès à internet

Si vous avez trouvé l’acquisition d’Oculus un peu étrange, qu’allez-vous dire du rachat de la société britannique de drones à énergie solaire Ascenta.

facebook-drones

Pas de rapport avec les activités de Facebook? Détrompez-vous, ce secteur trouve des applications beaucoup plus concrètes que la réalité virtuelle. En effet, Facebook et son “Connectivity Lab” voit dans les drones solaires des outils pour donner l’accès à internet à des parties du monde sous-équipées comme l’Afrique.

L’ingénieur en chef du “Connectivity Lab”, Yael Maguire rapporte que le groupe qui travaille sur ce projet espère faire voler ses drones pour 2015. A voir maintenant si le projet pourra être vraiment effectif dans ces délais.

On s’attend également à d’autres surprises en 2015 de la part de Facebook, notamment au niveau de ses applications mobiles. Pour l’instant, il semblerait que 2015 soit une année de recherches et d’expériences pour Facebook pour leur stratégie long-terme qui a pour but d’apporter plus de technologies et d’innovations au monde entier.

Sources: Mashable