PARTAGER

10 métiers qui semblaient indispensables à leur époque et qui ont disparu au fil du temps

Beaucoup d’emplois existent aujourd’hui et n’existaient pas il y a 10, 20 ou 30 ans comme analyste de médias sociaux, développeur d’application, designer web, etc… mais ce n’est pas pour autant que les chiffres du chômage sont à la baisse. D’un autre côté, on se demande ce qu’il est arrivé à tous ces vieux emplois d’autrefois.

Vous allez découvrir ci-dessous 10 métiers qui semblaient indispensables et essentiels à leur époque et qui ont subi le sort de l’évolution du temps. En effet, on peut facilement assimiler leur disparition au progrès technologique. Alors que beaucoup de chômeurs pourraient ne pas être d’accord, c’est une bonne chose que ces emplois aient disparu, car la plupart d’entre eux étaient très dangereux et certains employaient même des enfants.

Une chose est sûre, si il vous arrivait de voir quelqu’un exercer l’un de ces métiers aujourd’hui, vous seriez très surpris !

Lecteur divertissant les ouvriers des usines

Métiers et emplois disparus

Métiers et emplois disparusDe façon générale, les lecteurs sont tout simplement des personnes qui lisent. Ils étaient souvent embauchés grâce à l’argent mis en commun par des travailleurs pour lire à voix haute dans de grandes salles remplies d’ouvriers pour les divertir. Ils lisaient les actualités journalières, les publications syndicales ou d’autres textes.

Profanateur ou voleur de corps

Métiers et emplois disparusLes voleurs de corps étaient embauchés au 19ème siècle pour retirer les cadavres des tombes et les remettre aux universités afin qu’elles les utilisent pour l’étude du corps humain pour leurs élèves. Les cadavres obtenus de manière légale étaient rares et difficiles à acquérir, de sorte que les universités ont dû recourir à d’autres moyens pour se procurer des cadavres pour leurs élèves.

Opérateur téléphonique

Métiers et emplois disparus

Métiers et emplois disparusLes standardistes téléphoniques d’antan étaient partie intégrante de l’exploitation d’un réseau téléphonique avant que la technologie moderne ne les rendent obsolètes. Ils connectaient les appels longue distance et effectuaient d’autres tâches qui se font à présent numériquement.

Draveur

Métiers et emplois disparusAvant que la technologie ou l’infrastructure soit disponible pour transporter les troncs d’arbres par camions, les draveurs se tenaient debout sur les troncs d’arbre et les orientaient à l’aide d’une longue pagaie pour se rendre à destination, à savoir l’usine de transformation du bois. Beaucoup sont morts lorsque ce métier existait encore (principalement au Québec).

Allumeur de réverbères

Métiers et emplois disparus

Métiers et emplois disparusLes allumeurs de réverbères utilisaient de longues perches pour allumer, éteindre et faire le plein des lampadaires, jusqu’à ce que les lampadaires de rue électriques soient introduits.

Attrapeur de rats

Métiers et emplois disparus

Métiers et emplois disparus

Métiers et emplois disparusLes attrapeurs de rats étaient employés en Europe pour réguler les populations de rats. Ils couraient de grands risques d’infections, mais contribuaient à empêcher ces maladies de se propager à la population. On dit que les rats étaient ensuite revendus dans les pubs où les chiens les mangeaient, faisant office de spectacle pour les clients des pubs.

Radar-humain pour détecter les avions ennemis

Métiers et emplois disparus

Métiers et emplois disparusAvant que les radars modernes voient le jour, les militaires utilisaient des miroirs acoustiques et des dispositifs d’écoute comme ceux-ci pour se concentrer et détecter le bruit des moteurs d’aéronefs en approche.

Coupeur de glace

Métiers et emplois disparus

Métiers et emplois disparusAvant que les techniques de réfrigération modernes se généralisent, des coupeurs de glace sciaient la couche de glace sur des lacs gelés pour les personnes souhaitant l’utiliser dans leurs caves et leurs chambres froides. C’était un travail dangereux souvent pratiqué dans des conditions extrêmes.

Réveil-humain

Métiers et emplois disparus

Métiers et emplois disparus

Métiers et emplois disparusAu début du siècle dernier, des gens étaient embauchés en tant que réveil matin. À l’aide d’un sifflet, d’une perche pour frapper aux fenêtres, ou simplement en toquant aux portes, ces réveils-matin humains réveillaient les clients afin qu’ils se lèvent à l’heure pour partir travailler.

Requilleur de bowling

Métiers et emplois disparus

Métiers et emplois disparusAutrefois, des personnes (souvent des enfants), replaçaient les quilles de bowling sur la piste après qu’un joueur ait tiré sa boule. Aujourd’hui, tout est automatisé, que ce soit pour replacer les quilles que pour renvoyer la boule de bowling.

Connaissez-vous d’autres métiers qui ont disparu aujourd’hui ?

Source photos : Whudat

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "10 emplois qui n’existent plus aujourd’hui"

Me notifier des
avatar
Géraldinej
Invité

Il y avait aussi les couturiers personnels de dames

tilloulou13
Invité

Il en existe encore aujourd’hui ….

keyros
Invité

les projectionniste lol

vassily
Invité

les bruiteurs et pianistes dans les cinémas au temps du muet!

liizab
Invité

Il existait les rémouleurs qui se tenaient sur les places des villages et aiguisaient avec une grosse meule, actionnée avec le pied, les couteaux, les ciseaux. Il me semble que c’est le rôle de Fernandel dans le film de Pagnol “un de Baumugne” avec Orane Demasis… c’est pas d’hier tout ça!

wpDiscuz