Retrouvez dans cette chronique un condensé des nouveautés et surprises qui marqueront ce mois.

Bob Dylan, “Shadows of the Night” (03/02)


Après la sortie remarquée de ses “Basement Tapes Complete” en 2014, Bob Dylan continue de se remémorer le passé, cette fois avec la sortie de “Shadows of the Night”, album composé entièrement de chansons rendues célèbres par Franck Sinatra. Il est cependant difficile de parler d’un album de reprise, les arrangements originaux étant impossible à reproduire par un groupe de 5 musiciens, Dylan lui-même parlant d’un nouvel éclairage sur une musique intemporelle.

Better Call Saul (AMC, première le 08/02)


Nous connaissons tous plus ou moins l’histoire de Walter White, mais qu’en est-il de l’avocat mystérieux et enclin aux arnaques en tous genres ? Voici l’intrigue cachée derrière la nouvelle création et le nouveau pari de Vince Gilligan et Peter Gould; garder l’ambiance et la touche Breaking Bad (notamment avec Bob Odenkirk et Mike Ehrmantraut) pour signer une nouvelle série entièrement originale; encore 4 jours d’attente, une éternité.

The Walking Dead (AMC, première le 08/02)


The Walking Dead, c’est avant tout un succès assourdissant, depuis le premier épisode, un succès populaire remis en question par la première partie de la 7ème saison, dont le changement d’orientation peine à convaincre son fidèle public. La fin de la première partie était d’autant plus déroutante qu’elle s’achevait sur une énième mêlée sanglante, sans donner aucun indice quant à la direction souhaitée, juste cette dose d’imprévisibilité qui nous laisse espérer la résurrection de The Walking Dead.

Fifty Shades of Grey (sortie le 13/02)


Tout succès littéraire digne de ce nom se doit d’être adapté au cinéma, pas toujours pour les bonnes raisons, très souvent pour un rendu plus que discutable, mais c’est un processus auquel les auteurs de Best-Sellers se prêtent volontiers. La nouvelle d’E. L. James est adaptée au grand écran par Sam Taylor-Johnson, qui, s’il arrive à garder la qualité de Nowhere Boy, pourrait bien transformer les salles obscures en véritable expérience sensorielle. Bonus : découvrez la bande originale de Fifty Shades of Grey.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here