PARTAGER

Fargo, la seconde saison en détail

Fargo, reprise télévisuelle par FX du célèbre film sorti en 1996, fut un succès retentissant avec pas moins de 18 Emmy Awards, la reconnaissance du public et des critiques et ce, malgré le manque d’enthousiasme latent autour de cette adaptation, qui pourtant eut l’intelligence (et la pertinence) de puiser son inspiration dans l’ensemble de l’œuvre des Frères Coen (Fargo, No Country For Old Men et A Serious Man pour la saison 1, Fargo encore, Miller’s Crossing et The Man Who Wasn’t There pour la saison 2).

La première saison se déroule à Bemidji, petite ville perdue dans le Minnesota, et nous entraîne dans un thriller captivant sur fond de portrait du Midwest américain. Le casting fut déterminant dans le succès obtenu par la série tant l’alchimie entre les différents protagonistes ont donné lieu à des performances exceptionnelles : Billy Bob Thornton incarne un Lorne Malvo brutal et anarchique des plus sombres, Martin Freeman endosse lui le rôle de l’infortuné agent d’assurance Lester Nygaad et il est parfait, à l’instar de son travail dans l’excellent Sherlock proposée par la BBC; sans oublier, Allison Tolman, Bob Odenkirk et surtout Keith Carradine dans la peau de l’ancien flic Lou Solverson.

Refonte complète de la série pour la saison 2

La seconde saison est synonyme d’année zéro pour Fargo, une refonte complète de la série, un nouvel environnement (Luverne, toujours dans le Minnesota), une nouvelle époque (un voyage dans le passé en l’occurrence puisque la trame se déroule en 1979) et une nouvelle équipe (le scénario étant basé sur un couple marié incarné par Kirsten Dunst (Virgin Suicides, Spider-Man) et Jesse Plemons (Todd dans Breaking Bad) pris dans la spirale d’une guerre entre syndicats du crime. Nous retrouvons aussi le personnage de Lou Solverson, cette fois jeune policier de 33 ans, de retour après 4 années passées à servir au Vietnam dans la Navy, il est chargé d’enquêter sur le crime organisé.

La transposition du scénario dans ce contexte post-Vietnam sera l’occasion de montrer les transformations culturelles notables aux Etats-Unis à la fin des années 70, dues au retour de milliers de soldats marqués par la guerre et l’obligation de réapprendre à se comporter en société. La nouvelle saison abordera aussi le thème du féminisme à travers la présence de personnages féminins primordiaux et à travers le goût des auteurs pour la description et l’introspection. La saison 2 est un véritable challenge, une mise à plat de tout l’édifice construit au cours de la première saison, un tabula rasa qui effraie les fans (le phénomène est le même avec True Detective et American Horror Story) presque autant qu’il les fascine.