Ivre, elle s’endort dans le froid glacial en pleine nuit et se réveille avec de terrifiantes gelures

Une touriste australienne s’est endormie, dehors, dans les températures glaciales de Prince Albert, dans la province de Saskatchewan, après avoir passé la nuit à boire et faire la fête. Emma Quirk, c’est son nom, vient du New South Wales (Australie), et n’a pas hésité à poster toute une galerie photo sur le site Imgur (voir ci-dessous), montrant l’horrible état de ses mains après son trou noir de fin de soirée. Ce n’est vraiment pas le genre de souvenirs que vous voulez ramener de votre voyage au Canada.

L’information, relayée par le site Maxisciences (vidéo), semble vouloir servir d’avertissement pour tous ceux qui pratiquent le même genre de soirée, à savoir très alcoolisées.

Emma Quirk a ainsi tenu à partager sa “mésaventure” sur Internet. “Ne prenez pas ça pour une histoire larmoyante. Je ne me plains pas. C’est juste une histoire d’idiotie à l’état pur”, a-t’elle tenu à déclarer. “J’étais totalement ivre à minuit, sans téléphone, ni argent, n’ayant aucune idée de là où je me trouvais et comment je pourrais rentrer chez moi”, raconte-t-elle. Ses amis ont déclaré l’avoir perdue aux environs de 2H30 du matin. En vérité, la jeune femme est sortie de l’établissement, en plein hiver donc (cela s’est passé trois auparavant, en janvier), et a fini par s’endormir dans le froid et la neige pendant plusieurs heures. “Il était 5h45 lorsqu’on m’a trouvée. J’étais en hypothermie et mes doigts étaient violets.”


Les photos sont ci-dessous (ATTENTION: certaines peuvent choquer):

Emma Quirk a été hospitalisée plusieurs jours pour de sévères gelures. Une infirmière lui a dit que dans le meilleur des cas, elle garderai ses doigts. Et que dans le pire, elle perdrai ses mains. Sur les photos, on peut voir ses doigts gonfler, devenir orange, puis peler après que le pue les ait fait éclater. Elle parvient à présent à utiliser ses mains, qui cicatrisent encore. Les médecins sont cependant réservés quant à l’avenir de son petit doigt gauche et de son majeur droit. “Je ne saurai pas avant juin ce qui leur arrivera. Si je les perds, je me ferai une jolie prothèse sur mesure,” relativise-t’elle.

Via Metronews.fr