PARTAGER

John Bramblitt est un jeune peintre qui a la particularité d’être atteint de cécité

Il est facile d’imaginer la cécité comme un handicap rédhibitoire qui mettrait fin à la carrière d’un artiste plasticien, mais dans le cas de John Bramblitt, sa cécité est en fait ce qui a déclenché ses débuts en tant qu’artiste. Bramblitt a commencé à peindre en 2001, lorsqu’il a perdu la vue à cause de l’épilepsie.

John Bramblitt est « fonctionnellement aveugle », c’est à dire que ses yeux peuvent seulement différencier la lumière du soleil et l’obscurité. Malgré cela, il a mis au point une nouvelle façon de peindre, en utilisant des peintures texturées pour ressentir son oeuvre sur la toile. « Fondamentalement, ce que je fais est de remplacer tout ce que les yeux feraient pour un artiste voyant avec le sens du toucher, » écrit-il sur son site. « Les lignes en relief s’occupent de trouver votre situation sur la toile. »

Il a aussi une solution intéressante pour les couleurs : « Tous les flacons et tubes de peinture dans mon studio sont en braille, et quand je mélange les couleurs, j’utilise des recettes. En d’autres mots, je vais doser différentes portions de chaque couleur dont j’ai besoin pour produire la bonne teinte. Ce n’est pas différent que d’utiliser une recette pour faire cuire un gâteau ».

John Bramblitt, peintre aveugle

John Bramblitt, peintre aveugle

John Bramblitt, peintre aveugle

John Bramblitt, peintre aveugle

John Bramblitt, peintre aveugle

John Bramblitt, peintre aveugle

John Bramblitt, peintre aveugle

John Bramblitt, peintre aveugle

John Bramblitt, peintre aveugle

John Bramblitt, peintre aveugle

John Bramblitt, peintre aveugle

John Bramblitt, peintre aveugle

John Bramblitt, peintre aveugle

John Bramblitt, peintre aveugle

Sources : Facebook, Visual News